Herbert Marcuse, l’Homme unidimensionnel

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous parle de Herbert Marcuse et de son livre « L’homme unidimensionnel ».

La société industrielle avancée est, pour lui, une société totalitaire. « Elle manipule les besoins au nom d’un faux intérêt général ».

Marcuse traite des différents/nouvelles formes de contrôle de la masse dans la première partie de son livre. Pour lui, la société contemporaine est un énorme piège qui tente de nous uniformiser. Elle cherche également à nous abrutir pour avoir la main sur nous. Elle nous créée de nouveaux besoin pour que l’on consomme plus.

Pour lui les faux besoins (produire, consommer, par exemple : la mode, les loisirs) vont justifier un travail pénible, qui fait naître l’agressivité des gens.

L’art crée une société bidimensionnelle, puisqu’elle parle d’un autre monde, d’une autre réalité. Mais aujourd’hui la réalité dépasse la culture. L’idéal est devenu accessible et nous n’avons plus besoin de l’art pour y parvenir, l’art est aujourd’hui « classique ».

CD

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *