Sans titre - 2

Une course effrénée

Pierre Bourdieu est l’un des sociologues Français les plus importants du 20ème siècle, et un acteur majeur de la vie intellectuelle Française. Sa pensée a exercé une influence considérable dans les sciences humaines et sociales et a toujours été en évolution. Sur la télévision est un ouvrage retranscrivant le contenu de deux émissions télévisées avec Gilles L’Hôte en 1996 : Sur la télévision et Le champ journalistique. Cette émission traite de l’emprise du journalisme sur la population et sur les nouveaux médias.

pierre-bourdieu-entrevista-ajo-blanco

Voici l’une de ses observations. Pierre Bourdieu constate qu’une « auto-censure » est toujours présente sur nos écrans de télévision mais que le spectateur lambda n’est pas capable de le percevoir, seuls les journalistes le perçoivent.

Qu’elles sont-elles ? Les chaines télévisions choisiraient leurs sujets en prenant en compte ce qui intéresse ou non le monde : les faits divers. On cherche donc le scoop et on ne décrit pas la banalité. Il y a alors une opposition entre la télévision et l’école.

Par conséquent, les différentes chaînes en viennent alors à diffuser toutes les mêmes informations exclusives. Nous observons un phénomène d’homogénéité de l’information. Pour briser ce cercle il faut alors faire un coup médiatique.

En effet, nous nous retrouvons face à ce phénomènes médiatique tous les jours sans vraiment se rendre compte des enjeux de cette quête -plus qu’à l’information- au scoop. Pierre Bourdieu nous ouvre alors les yeux sur la course effrénée à laquelle participent les médias depuis quelques temps.

ND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *