Le soft power : diktat de la culture ?

obey-obama

Ignacio Ramonet, le rédacteur en chef du Monde Diplomatique, dont nous connaissons les prises de positions tranchées en matière d’anti-mondialisation, s’est attaché, dans cet ouvrage, à nous montrer de manière tangible et empirique comment nous étions tous manipulés, plus ou moins selon les cas à notre insu, voire parfois avec notre accord complaisant ou délétère.

A l’heure d’Internet et de la révolution numérique, événements qui nous impactent tous et sans lesquels vous ne seriez pas en train de lire ces lignes, Ignacio Ramonet a choisi d’illustrer ce constat évident de manipulation par des exemples pris dans les domaines culturels : cinéma, télévision…

Par exemple on encense souvent la formidable industrie culturelle américaine, qui rayonne sur le monde entier. Mais cela revient au fait que les mass médias des différentes nations sont dominé par l’influence américaine, et si nous ne disposons pas de notre imagerie singulière comment pouvons-nous nous considérer comme étant maitre de nos propres déterminismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *