Bernard Stiegler et la télécratie

Bonjour à tous, aujourd’hui nous allons parle de bernard Stiegler.

Bernard Stiegler est un philosophe français né le 1er avril 1952. Il est le fils d’un père électronicien et d’une mère employée de banque.

bernard_stiegler_3Il commence, en 1969, des études (qu’il n’achèvera pas) d’assistant réalisateur au Conservatoire libre du cinéma français et poursuit, en 1973, par un stage d’analyste programmeur à l’institut de recherche français d’informatique et de mathématiques. Après mais 68, Bernard Stiegler devient membre du parti communiste français.

En 1976, il attaque une banque à main armée. Suivront trois autres braquages, dont le quatrième s’achève par son arrestation en flagrant délit par une patrouille de police. Il est condamné à cinq ans de prison.

En 2006 il publie La télécratie contre la démocratie. Ce livre s’adresse tout d’abord au candidats des présidentiels française de 2007 et leur demande de se questionner sur la télécratie qu’il considère comme dangereuse pour la démocratie. Selon Bernard Stiegler, la télécratie à fait évoluer la politique actuel et la mène vers une opposition : la démocratie nécessite du temps, de la réflexion, elle doit se mettre en place, alors que la télécratie est direct, immédiate, instantanés. Les politiciens deviennent alors des figures télécratiques, ils cherches a gagnés la faveur des médias de masse, un public en s’adaptant aux formes du médias qu’il le diffuse.

Pour finir Bernard Stiegler considère que cette télécratie est responsable du manque d’espoir en
l’avenir des français.

Merci à tous et bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *