Wake up Student, the Mattéi has you

MatrixBluePillRedPill

La décontraction du langage et du monde par le simulacre brouille les frontières du réel. Jean Baudrillard se retrouve au milieu d’oeuvre cinématographiques comme Matrix. Cette trilogie décline de façon originale le thème de la dévastation de l’homme par la technique, ou du moins celui de sa soumission aux simulacres. Pour traduire le lyrisme de Baudrillard, Mattéi décrit l’emprise du virtuel sur le réel, provoqué par l’importance des nouvelles technologies. L’existence de l’homme se compare donc à un amas de pixels. Le jeux vidéo créerait des univers virtuels menant à des questionnements ontologiques. Le règne de la simulation et la préférence de l’image à la chose réelle conduisent à l’abandon de notre monde pour un codage numérique.

2 réflexions sur “ Wake up Student, the Mattéi has you ”

  1. Salut Charlton,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur ton rapprochement des jeux vidéos et de la théorie de Baudrillard. Je trouve que cela va même plus loin car des communautés sur un jeu vidéo peuvent se créer, cela donne une mini société virtuelle ou les gens inter agissent entre eux.

  2. Très bon rapprochement! Surtout quand on voit que Matrix à beaucoup été inspiré de jeux-vidéos pour les scènes d’actions ou le design des environnements (Soul Calibure, Final Fantasy 7, etc). Matrix reprend vraiment les codes d’un jeu vidéo pour nous en faire un film critique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *