illustration tf2

Les SFM : Quand le jeu vidéo rencontre le court métrage indépendant

Dans la vie, j’aime beaucoup de choses. Il y en a deux qui se démarquent : le jeu vidéo et le cinéma. Malheureusement, ces deux médias ont encore beaucoup de mal à se trouver malgré leurs points communs. J’avais donc envie de vous proposer de découvrir les « SFM », qui sont pour moi, l’une des plus belle forme de rencontre entre cinéma et jeu vidéo.

SFM est l’abréviation de « Source Film Maker », qui est un logiciel qui permet de faire de l’animation. Or là ou ça devient intéressant, c’est que l’on peut télécharger des modèles 3D de personnages de jeux vidéos dans ce logiciel, et ainsi leur donner vie. Ce qui est d’autant plus génial, c’est que grâce à des médias comme Youtube, ces courts métrages sont facilement accessibles. Evidemment, il ne faut pas s’attendre à ce que toutes les chaines diffusent des films dignes d’intérêt ( si vous n’êtes pas amateur de toutes les bizarreries qu’internet peut vous offrir, ne tapez surtout pas « SFM gmod »).

Ces films ont un tel succès auprès des fans des jeux représentés que les développeurs ont mis en place une sorte de cérémonie des Oscars, appelée Saxxy Awards : 

saxxy

A noter que le gagnant de cette compétition peut utiliser la statuette ci dessus comme arme dans le jeu. Ce qui le rend extrêmement respectable. On a déjà vu certains joueurs demander à se faire tuer par le possesseur de la statuette en question.

Etant particulièrement fan du jeu Team Fortress 2, je vous recommande des vidéos telles que « Hitman Havoc » du très talentueux « The Winglet ».

Une réflexion sur “ Les SFM : Quand le jeu vidéo rencontre le court métrage indépendant ”

  1. Bonjour arthur
    très bonne article et je trouve la vidéo vraiment super. Pour avoir joué à team fortress c’est un très bonne exemple de t’as part bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *