L’image sans son sens

Par la sémiologie Roland Barthes décomposes les traits complexes de notre monde afin de le rendre plus compréhensible. Professeur de son état Barthes développa son œuvre dans ses mythes. Celui qui nous intéresse est strip-tease. Dans ce mythes Roland Barthes expose les rudiment de cette pratique, puis dans un second temps il en décompose les composants, puis il en arrive a la conclusion que c’est un acte dans le quel le caractère sexuel est remis au second plan.

Dans son analyse Barthes présente le strip-tease comme un sport dans lequel les petits bourgeois pourront venir domestiquer la femme.

C’est ce point que nous allons développer. De nos jours l’image de la femme est offert comme un objet qui fait avancer l’homme. Dans les publicités contemporaines la femme est sensuelle, faible, peu habille de ses mains excepté pour la cuisine, elle est dépensières… bien que certaines femmes répondent à ces critères il serait pure calomnie de l’imputer a tout l’agente féminine.

images

Le coté épuré, lointain, que l’on retrouve dans l’analyse du strip-tease de Barthes est encore présent de nos jours. Les femmes dans les films par exemple ne sont des concentré de cliché issues des fantasmes des hommes. C’est ce qui pourrait s’apparenter au « fan service » qui consiste a donner aux spectateurs exactement ce qu’il veulent. L’image de la femme qui est donné dans les médias de nos jours est à des années lumières de ce qu’est réellement les femme. C’est une chimère entre les traditions hérités d’une société patriarcale et les fantasmes des hommes, mais ce n’est en aucun cas représentatif du sens particulier qu’a la femme de nos jour. hewmcfr7#sémiologie   #Barthes  #lafemme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *