Mon énormissime top 3 du Clermont Film festival 2016 !

Parmi une si grande quantité de courts métrages si différents les uns des autres, je me base, dans cet article, uniquement sur ceux que j’ai eu l’occasion de voir. Faites moi confiance à vos risques et périls.

Top 1 : L’Ours Noir – Méryl Fortuna-Rossi, Xavier Seron (2015)

http://www.telerama.fr/cinema/clermont-2016-regardez-l-ours-noir-une-ultra-potacherie-forestiere,138156.php

Un court métrage drôle et accrocheur qui nous offre une bouffée d’air frais au beau milieu de beaucoup d’autres au caractère sérieux, au rythme lent… Il fait parti de ces films dont on retient les répliques, et qu’on s’amuse à réemployer entre amis. Le racisme, l’homophobie, le gore, le sarcasme, l’exagération; tous les ingrédients sont présents et bien dosés. Regarder ce film de bon matin et votre journée ne pourra en être que plus radieuse.

Top 2 – Tranche de Campagne – Hannah Letaïf  (2015)

Ou comment faire réfléchir le spectateur sur sa consommation de viande. On s’est tous déjà imaginé à quoi ressemblerait le monde si nous prenions la place des animaux. C’est autours de cette idée que s’appuie ce film d’animation comique, qui fait réfléchir. Une bonne pioche.

Top 3 : Reisende Auf Einem Bein – Alexandru Petru Badelita 2015

Mon choix peut vous sembler étrange mais ce que j’ai ressenti avec ce court n’est comparable à aucun autre. 50 minutes de confusion plongé dans une oeuvre artistiquement réussie et perturbante. On sort de la salle troublé mais comblé par le design visuel et sonore maîtrisé et percutant.

Net, Couper, Cadrer, Extriquer, Dupliquer, ce sont les mots qui me sont venus à l’esprit pour définir ce Court aussi mystérieux que dérangeant où l’on prend la place d’une artiste psychologiquement instable à la sensibilité exacerbée.

D’autres courts métrages que j’aurais aimé ajouter au top :

  • Dernière porte au sud – Sacha Feiner (2015)
  • Die Badewanne – Tim Ellrich (2015)
  • Je ne suis pas un cygne – Armand Lameloise (2015)

 

Une réflexion sur “ Mon énormissime top 3 du Clermont Film festival 2016 ! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *