Publicité, perpétuelle innovation du médium

Les publicités sont parfois décevantes, parfois percutantes, parfois marquantes. Et c’est lorsqu’une publicité marque sa cible qu’elle est considérée comme réussie. Afin de marquer les esprits, il faut avant tout que celle-ci se démarque de la concurrence. Sachant que nous sommes exposés à près de 2000 publicités chaque jour cette tâche est très fastidieuse, car trouver de nouvelles idées devient chaque jour un peu plus compliqué. C’est pourquoi la réclame use de stratagèmes toujours plus recherchés.
Herbert Marshall McLuhan considérait le medium comme plus important que le message. Ou du moins, que le message avait la même importance que le médium employé et que ceux-ci se complétaient afin de former un message unique. Le sens d’une publicité est dépendant de son médium. Le message et le médium se complètent et influent l’un sur l’autre afin de former un message unique.
Les communicants ont su tirer profit de cet avantage (le médium) afin de produire des campagnes publicitaires originales. En voici quelques-unes :

street-ads-macfries-crossing06truck1

2 réflexions sur “ Publicité, perpétuelle innovation du médium ”

  1. Nous pouvons ainsi constater le fait que la société d’aujourd’hui tout comme les entreprises sont dans le besoin de la publicité, autant pour se divertir que par nécessité.

  2. Les photos de ton article montrent aussi bien l’omniprésence de la publicité qui nous envahit à longueur de journée, sur la route, dans la rue et dans les transports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *