l’Habitus comme habitude

BourdieuBOURDIEU à étudié la notion d’« habitus » ; pour lui cette notion met en avant les mécanismes d’inégalité sociale. Pour lui cela signifie qu’un individus se socialise dans un peuple traditionnel ; c’est à dire qu’il peut se développer dans le monde social et l’interpréter de manière propre ou communément aux individus de sa catégories sociale. En effet l’individue dans la société va avoir des valeurs sociale qui lui on été attribuer en fonction de leur classe sociale, c’est à dire qu’il prend les habitude de vie, le « style de vie » commune à tous les membres de sa classe sociale. BOURDIEU détermine l’habitus comme la matrice des comportements individuels et que le déterminisme prend appui sur les individus de la société. L’habitus, finalement, va avoir une influence sur tous les domaines de la vie quotidienne : les loisirs, la culture, l’éducation, la consommation etc.

A l ‘époque cet habitus était notamment nourrit par l’éducation que donnait les parents à leurs enfants par les livres, les études qu’ils faisaient ou encore par les règles établis à la maison etc. Aujourd’hui ce sont les médias de masse qui développe de plus en plus le choix de vie des individus ou du moins les influences ; en effet tout les médias sont un moyen de manipuler l’opinion et de donner une norme à suivre.

le-nouveau-hors-serie-minceur-est-en-kiosques-!Nous pouvons prendre comme premier exemple les journaux ou les émissions de télévisions qui traite de sujet avec un certain point de vu qui peut influencer les individus s’y inintéressants, et donner un point de vu qui peut devenir une habitude dans ce qu’il vont faire par la suite. On retrouve également la société de consommation qui par le biais de ces médias peut également influencer les individus ; nous retrouve par exemple les publicités minceurs qui donne l’image d’une norme de taille qui poussent certains individus à sentir le besoin de maigrir pour entrée dans la norme. On retrouve ce cas également dans la mode qui aujourd’hui continu à avoir des normes strictes de taille. Cela touche également les individue au niveau de leur choix vestimentaire par exemple, en effet de plus en plus d’individus veulent avoir les même type de vêtement que les autres pour entrée dans la norme vestimentaire pour avoir l’aire « cool ». Les individus deviennent de moins en moins originaux, on retrouve une habitude de se calquer à l’image de sa classe sociale et de suivre les normes qu’elle impose.

1d57415c2f5ab845

Nous pouvons citez également les réseaux sociaux qui sont un exemple parfait de la notion d’habitus, en effet aujourd’hui les individus sentent le besoins indispensables d’appartenir au groupe d’individus ayant un compte sur les réseaux sociaux que ce soit facebook, snapchat, instagram ou encore twitter. Sur ces réseaux sociaux on retrouve notamment cette volreseaux-sociaux-generique-IDBOOXonté de vouloir être dans les normes sociales, c’est un moyen d’exposer se que l’on fait et de prétendre être dans la norme, finalement chaque individus prend exemple sur les autres, les styles de vie ce rapprochent entre les individus. On découvre que les individus développe une culture qui leur est commune qui devient une culture de masse, il n’y a plus de notion d’individualité, la société construit les relations et les classes pour laisser les individus se coller à l’image qui leurs est donnée.

Nous pouvons donner encore comme exemple le cinéma qui suit également le schéma de l’habitus, en effet aujourd’hui on retrouve une 311435_622f24d4c4f0650058510986064a52c1structure assez commune dans les types de films qui sont produits. Les films donnent une image des styles de vies et influences sur l’image que devrais prendre la société. En fonction des catégorie de films on retrouve la même structure pour une majorité des films qui la composent ; il y a comme une image à suivre, il y a un conditionnement des valeurs transmises.

BOURDIEU exprime donc dans le terme de l’« habitus », la volonté de la société de conditionner les individus dans des habitudes et normes sociales à travers sa structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *