Banksy3

L’art du « spectacle » par Debord

Le situationnisme est un mouvement d’avant garde né dans les années 1950. Il suit la lignée d’autres mouvements avant-gardistes tel que le dadaïsme, le surréalisme ou encore le lettrisme. Il représente une révolte contre l’empire capitaliste et la marchandisation.

Guy Debord est à l’origine de ce mouvement et incarne la lutte « à mort » contre la société post-industrielle, mais aussi la guerre contre la société capitaliste et ce qu’il estime être des simulacre ou autrement dit « le spectacle ». Le spectacle est pour lui le rapport social entre des individus médiatisés par des images données par la société capitaliste.

Son oeuvre La Société du spectacle (1967) est une critique radicale de la domination de la marchandise sur la vie de la population qu’il voit sous forme d’aliénation de la société de consommation. Il prône alors une mise en acte de la conscience que nous avons de notre propre vie contre une vie illusoire que nous impose la société capitaliste apparu notamment après guerre.

À la suite de cela, le street art se développe et devient un moyen efficace de dénoncer les lieux où s’exerce le contrôle de l’empire capitaliste. De nos jours, le street art est devenu un des moyens les plus employé pour se rebeller contre la société. Banksy par exemple est un artiste peintre revendicateur portant intérêt pour tout phénomène social. Il allie pochoirs et texte afin de scander haut et fort son opposition à certains faits sociaux ou certaines situations politiques pour  ainsi marquer l’esprit des passants.

Malheureusement interdit en France, le street art reste un des médium (si on peut l’appeler comme cela) les plus utilisés pour faire passer un message, qu’il soit pour ou contre les idées de la société dans laquelle il s’inscrit.

2 réflexions sur “ L’art du « spectacle » par Debord ”

  1. Je te laisse aller lire mon article sur Dismaland ou j’expose l’oeuvre de l’artiste Banksy qui dénonce cette société du spectacle.

  2. Et du 8 au 26 Juin, c’est le street art fest de Grenoble ! Au programme : 45 artistes, 6 fresques, et 4 quartiers concernés, live painting dans les bars… Je te conseille d’y faire un petit tour :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *