gear-vr-hero

Jeux vidéos, à la recherche du réalisme

Depuis l’apparition du premier jeu vidéo, les prouesses techniques n’ont cessé d’évoluer à tel point que la culture jeu vidéoludique a prit la même ampleur que la culture cinématographique. Aujourd’hui nous pouvons distinguer deux types de jeux : les jeux se revendiquant réalistes  et les autres.

dans la catégorie des jeux de courses nous retrouvons Assetto Corsa, la référence pc de la simulation automobile.http://images.spaziogames.it/articoli/2013/11/pc/15437/15437_1a.jpg

 

Dans la catégorie fps on retrouve battlefield 4 dans lequel l’avatar du joueur est confronté à des montées d’adrénaline lors de tirs de suppression ennemis. La destruction de l’environnement grâce au moteur graphique frostbite 3 contribue à renforcer le sentiment d’immersion.https://i.ytimg.com/vi/X5Y1zPIhFj8/maxresdefault.jpg

Nous pourrions encore en citer bien d’autre. Mais aujourd’hui c’est un nouvel outil qui est lancé sur le marché, la réalité virtuelle. Casques ayant déjà fait vivre le motion sickness à de nombreux joueurs.

http://www.realite-virtuelle.com/motion-sickness-solution

Quelques jeux d’horreur ont déjà fait leur apparitions, et pour peu que la personne soit sensible, ce simulacre hyperréel qu’est la réalité virtuelle, peut en traumatiser certains. Nous sommes face à une technologie nouvelle encore peu exploitée. Quels en seront les limites ? Espérons que simulacres et réalité ne sois pas confondus, car cet volonté à toujours vouloir repousser les limites du réel pourrait nous mener à confondre réalité et simulation.

http://www.francetvinfo.fr/economie/tendances/sante-la-realite-virtuelle-pour-guerir-les-phobies_1477043.html

4 réflexions sur “ Jeux vidéos, à la recherche du réalisme ”

  1. Elliot je te conseil d’aller voir mon billet sur ce sujet et je serai curieux d’avoir ton avis. Je pense malgré mes interrogation dans mon billet que la réalité virtuelle est une évolution majeur au 21ème siècle.

  2. Bon article, avec l’exemple pertinent de la réalité virtuelle pour illustrer les propos de Baudrillard.

    J’ai moi aussi écrit un billet sur la réalité virtuelle. J’y mentionne le phénomène de « dissonance cognitive », qui correspond à une sorte de bug du cerveau lorsqu’il est confronté à une situation trop éloigné de ce qu’il considère comme réel. La réalité virtuelle entre alors en jeu car comme tu l’as dit, elle est si « réaliste » qu’elle pourrait, chez des personnes qui en abuseraient, remplacer leur notion de la réalité, créant des handicapés du réel.

  3. Chouette article qui creuse la notion de réalité virtuelle, ou encore de limite entre « réalité » et « virtuel », limites qui posent souci aujourd’hui. Jusqu’où pourra t-on aller sans le réalisme, dans l’immersion virtuelle, dans le jeu vidéo ? Bientôt des jeux où l’on pourra agir et se déplacer physiquement, comme des essais on déjà été fait ? Quid enfin de l’intelligence artificielle, un sujet éthique qui sera de plus en plus présent à l’avenir, en raison du besoin croissant de réalisme ? Des question auxquelles j’espère ta réponse !

  4. Ne penses tu pas que la frontière entre simulacre et réalité a déja été assez floue au moment de l’apparition des jeux simulateurs de vie, les Sims en tête.
    En effet, bien que le joueur reste devant son PC et non pas dans un monde virtuel via un casque, il va créer et jouer avec la vie (pourtant banale) de personnages fictifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *