Prit à leur propre jeux

De nos jours, le nombre de chaine de télévision ne cesse d’augmenter, tout comme les émissions qui y sont présentes. En effet, si l’on fait attention au programmes télévisés, on remarque qu’ils se ressemblent à peu près tous et proposent les mêmes sujets. Que ce soit sur les chaines d’informations ou de divertissement, les journalistes abordent les mêmes thèmes en pensant se démarquer de leurs concurrents.

Pierre Boudrieu, l’un des sociologues français les plus important de la seconde moitié du XXème siècle, nous explique qu’à la télévision, la concurrence est tellement présente qu’elle tend à uniformiser les émissions.

En effet, à force de brasser les informations que l’on nous dévoile, mais aussi à force de vouloir tout le temps être le premier à divulguer l’information croustillante du moment, les chaines ne cessent de répéter ce qui se dit tous les jours.

À force de vouloir uniformiser la population, les médias de masse finissent par s’uniformiser eux-même, c’est triste!

3 réflexions sur “ Prit à leur propre jeux ”

  1. Je pense que cette uniformisation dans ce que l’on nous propose n’est qu’une manière de marquer un peu plus, le fossé entre les classes sociales.
    Je ne suis pas pour dire que notre génération est moins impliquée ou créative mais qu’elle est plus soumise aux volontés de ceux qui gouvernent. Les journalistes non indépendants n’ont pas le choix de leurs sujets et de leurs angles et doivent répondre à un moule préconçu de la rédaction. On trouve de l’information de qualité mais cette dernière à un prix avec par exemple Mediapart ou Netflix. D’une certaine manière, en nous réservant les même programmes ou ceux de mauvaises factures sur les chaînes gratuites je pense qu’on cherche tout simplement à nous pousser à acheter du contenus afin de faire des profits au détriment de la qualité. Si nous ne sommes pas habitués à une certaine culture et que nous connaissons que les codes de programmes téléréalités, peut être n’aurions nous aucune curiosité envers des sujets qui paraitraient incompréhensibles ?

    1. Penses-tu qu’elles sont vraiment moins impliquées ? D’après ce que je vois notre génération est justement sur la voie d’être de plus en plus indépendant, sur la voie de la création et ce de plus en plus jeune ( rien qu’a voir ces chaines youtube qui se multiplient, même si le contenu n’est pas toujours très intéressant, c’est un début qui ne peut que pousser les adolescents à se découvrir à travers tous ces moyens ).

  2. Cette uniformisation des contenus proposés est aussi clairement visible sur Internet. En effet sur la plateforme de vidéos YouTube certaines personnes ont commencé à rencontrer le succès en faisant des podcast sur des petits éléments de la vie que chacun connais, et très vite un réel mouvement de mode est apparu, combien de fois a-t-on entendu « Si toi aussi… » ? Cela est du au fait que, comme à la télévision ou toutes les chaines veulent attirer la plus grande audience, sur Internet, tout le monde veux connaitre et gouter au succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *