French Industrial group Bollore's head Vincent Bollore waves on June 21, 2013 before he signs an agreement with Bordeaux's mayor and President of the Urban Community of Bordeaux (CUB) in Bordeaux, southwestern France.  The three parties have agreed to launch the electric car rental service, operated by Bollore group, starting November 2013 in the city and its neighboring. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE MULLER

Bolloré is watching you

Pour illustrer les propos de Bourdieu dans Sur la télévision, je vais prendre l’exemple de Vincent Bolloré à Canal Plus.

Vincent Bolloré est un danger pour la démocratie. Sa reprise de Canal Plus est significative d’un désir de main mise sur les médias. Sa stratégie est tellement flagrante qu’on peut se demander comment elle peut se mettre en place aussi facilement. Quatres exemples pour illustrer mon propos :

Tout les programmes qui pouvaient remettre un temps soit peu en question la gestion de la chaîne par Bolloré ont subi des changements drastiques. Et encore je ne vous ai parlé que des activités médiatiques de notre cher Vincent qui s’amuse aussi beaucoup en Afrique.

Une réflexion sur “ Bolloré is watching you ”

  1. Une réputation d’homme d’affaire rapace, penché sur la bonne voie. Comme tu le soulignes, notre cher Vincent Bolloré est un homme influent en Afrique.
    D’une certaine manière, on peut relier ce personnage avec celui de notre ami américain, Donald Trump lancé dans la course à la Maison Blanche et utilisant les médias à son propre profit (comme par exemple, la diffusion d’une vidéo montrant des immigrés africains voulant rentrer en espagne, qu’il bien entendu utilisent à fin de montrer les rentrées de mexicains aux Etats Unis). Une surcharge médiatique qui montre que l’homme ne se soucie plus de l’éthique mais juste de gagner plus de notoriété et d’argent (exemple abusif de la tour trump à New York)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *