dialectique de la raison

T.W. ADORNO est un philosophe, écrivain et musicien. C’est l’un des cofondateurs de l’école de Frankfurt avec HORKEIMER, dans laquelle ils analysent de manière critique les mutations sociales des années 30 en Europe.

Leur pensée repose sur des postulats philosophiques : l’homme ce serait émancipe de la nature par la raison, cela créée nouvelle domination de l’homme par l’homme, en abandonnant une forme d’asservissement pour une autre.

Cette nouvelle domination de l’homme par l’homme prend donc la forme de société capitaliste, ils vont ainsi rattacher cette nouvelle forme de système au totalitarisme dont le fascisme. C’est une rationalisation de la société, pour Adorno, l’homme est instrumentaliser au service du pouvoir politique.

 

ADORNO et HORKEIMER ont une pensée commune, qui se concrétisera dans l’ouvrage « Dialectique de la raison » en 1944. C’est un ouvrage critique, dans lequel ils brisent les valeurs et les concepts que la société occidentale qui est l’héritière du siècle des Lumières.

Pour eux la société occidentale a intensifiée le capitalisme, et donc  à partir de ce constat ils cherchent à quel moment l’Homme est libre. Le développement de leur pensée apporte comme réponse qu’il n’y a pas de liberté. Il n’y a pas de liberté possible car le monde est régit par une domination, une violence où l’homme est devenu un objet, un bien marchand comme un autre.

Cela permet de montrer une vision aliénante de la société qui est véhiculée par les medias de masse dans lesquels l’homme est déshumanisé, il a donc perdu son essence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *