061748_1920x1080_536023107994

Dream of Life

Kracauer fut à la fois philosophe, sociologue, historien, critique d’art mais aussi penseur de la photographie. Il comprend que la diffusion massive de cette dernière annonce une nouvelle aire médiatique. Dans son œuvre « Sur le seuil du temps, essai sur la photographie », il analyse ce médium comme étant une technique de reproduction du réel permettant un nouveau rapport au temps. (puisqu’elle capture l’instant)

Il remarque que la photographie est un procédé artistique très populaire, elle peut s’exercer dans le domaine du reportage, mais aussi de l’art abstrait, devenir une photo d’identité, des souvenirs de famille, un l’auto portrait etc… Elle s’adapte à son public, à ses goûts, et aux différents moyens techniques qu’il possède. Elle est accessible donc par tous.

05-1988-patti-smith-best-looksPatti Smith, célèbre chanteuse de punk-rock pratique elle aussi la photographie. Dans le sublime documentaire « Dream Of Live », on la retrouve errant dans ses souvenirs, accompagné de ses propore compositions musicales ou bien celles d’autres. Le film est en partie en noir et blanc, et comporte beaucoup de grain, ce qui accentue cette sensation de « je me souviens ». Elle pratique notamment la photographie avec un appareil très ancien (un crown graphic).

pattismithAu début du documentaire, la caméra s’attarde sur la chambre de la chanteuse, on y découvre alors beaucoup d’objets gardés en souvenir du passé, et beaucoup de photos.

L’artiste tiens à garder précieusement tout ce qui la rattache à son vécu. On la vois errer dans les cimetières, dans les rues, avec toujours ce besoin de revenir en arrière, de rendre au hommage au passé, de se souvenir des personnes, des lieux fréquentés. Dans sa quête perpétuelle de découverte, elle a su saisir les petits instants furtifs de la vie. Ses photographie sont la retranscription de cette errance.

smithpattiElle marche aux cotés des proches disparus : son frère Todd, Jeff, son amant Mapplethorpe, son mari Fred…

Elle écrit dans son livre « Mr Train » :

« Insensiblement je m’enfonce dans un malaise léger mais persistant. Non pas une dépression, davantage une fascination pour la mélancolie, que je retourne dans ma main comme s’il s’agissait d’une petite planète, striée de bandes d’ombre, d’un bleu impossible »

2 réflexions sur “ Dream of Life ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *