Premier bilan d’un travail sur la communication de masse

L’étude des modèles théoriques de la communication de masse m’a permit de découvrir de nouveaux concepts comme les mass médias et la masse culture, l’étude de la technologie et sa réception médiatique, l’école de Francfort, les mass médias à l’ère post-industrielle et en tant que propagande télévisuel et enfin l’étude des cultural et gendrer-studies.

Ce balayement de toutes ces notions ont permit de mieux comprendre les contextes historiques et sociaux de ces modèles. Ces critiques de penseurs sur différents domaines comme la sociologie, la politique et l’économie permettent l’appréhension des comportements des masses face à des situations qui sont toujours contemporaines. J’ai aimé travailler cette matière puisqu’elle touche à la sociologie et d’une manière à la psychologie. En tant que futur communicant, il est nécessaire de cerner son public et son comportement afin de pouvoir répondre efficacement à ses demandes. De plus cette matière s’illustre parfaitement dans de nombreux domaines de la culture ce qui permet de l’illustrer et de se questionner sur le fond des oeuvres que nous voyons.

Au final, la communication de masse m’aura amené à réfléchir d’avantage sur ce que je voie ou j’entends avec un sens plus critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *