Tous les articles par Camille Delzanni

La théorie d’un certain McLuhan

Ce cher McLuhan, nous explique que pour lui la façon dont l’on présentes les choses influences notre perceptions de celle-ci. Par exemple l’étiquette d’un grand vin collé sur une bouteille, n’auras  pas le même impact si l’on colle une autre étiquette sur ce même vin. McLuhan exprimes donc l’idée que notre cerveau travailles à notre insu suivant les donnés qu’il connait déja. (pour l’exemple ici le prestige du vin qui jouera un rôle sur notre dégustation).

La leçon à retenir : Méfions nous de nos cerveaux !

La bise

CD.

Un petite dédicace aux séances décibels

 

Bon qu’on se le dise, cela fait quand même plaisir d’écouter du son au cinéma.

Visualisez la chose, fermez les yeux. Installez vous confortablement dans votre siège. Le silence et le noir se font en même temps dans la salle et la un gros son bien grave vous fait rouvrir les yeux illico pour voir un sublime clip de Gesaffelstein ! Oui oui quand je vous disais que c’était intense.

Et bien sûr cela ne s’arrete pas la puisque par la suite s’enchaînent plusieurs clips aussi créatifs et intéressants les uns que les autres.

Allez un petit dernier pour la route qui vous permettra de vous échapper un petit peu !

CD.

La tendance

J’ai cru remarqué une certaine tendance chez les réalisateurs à traiter de sujets qui font polémiques, comme par exemple Hot Nasty Teen, de Jens Assur qui traite de prostitution et proxénétisme.

Effectivement ce film a fait sortir de ces gonds plusieurs personnes. Cependant je peux comprendre que ces sujets soit difficiles, il est dur de  se rendre compte de la réalité. Mais en opposition il est aussi important d’en parler pour que justement cela ne deviennes pas encore plus des non dit ou des sujets tabou.

De plus, il y avait une forte propension au film d’animation avec des sujets variés.

CD.

Mon classement !

Pour ma part, la troisième place revient à Mon  bras armé de Mathilde Nègre ! Cette musique est vraiment envoutante, on ne peut pas décrocher notre regard de cette animation des plus saugrenue.

En deuxième position,  on retrouve un court-métrage Tisina Mujo de Ursula Meier. On assiste à un vrai moment de poésie, tout en douceur et subtilité.

tišina-mujo-silence-mujo

Et finalement la première place revient à Le dernier des céfrancs de Pierre-Emmanuel Urcun. Tous d’abord pour le jeu des acteurs, pour tout l’humour ainsi que l’esthétique des plans contenu dans cette vidéo. On a d’ailleurs eu la chance de rencontrer les acteurs !

B86tq_sCQAMezmK

Et enfin motion spéciale à mes courts métrages coups de coeur : Les séances décibels !

Parce que oui même si on connait beaucoup des chansons, ou même les clips.. et bien ça fait plaisir de les voir en grands avec du son pleins les oreilles.

En particulier lorsque c’est du Gessaffelstein… et maintenant profitez  … !

CD.

Expérience dans le terroir Clermontois !

Ma foi ce fût un régal !

Ce voyage a réellement été un bonheur sur tous les points de vues. C’était très enrichissant que se soit sur le plan culturel ou sur celui sociale.

En effet, je ne mettais jamais vraiment intéresser aux courts métrages, préférant les longs. Cependant j’ai adoré découvrir autant de styles de réalisations différentes, ainsi que de sujet aussi variés. Bien sur tous les films n’étaient pas à mon gout mais j’ai quand même trouvé un intérêt dans chaque court métrage.

J’ai vraiment adoré faire ces quelques jours à Clermont !

CD.

Mon projet de docu sonore : La femme de l’ombre

J’ai décidé de m’intéresser à une femme bien particulière, Brigitte.

Qui est cette femme ? Que représente-elle  ? Où est elle ?

Partout. Brigitte représente tellement de personnes qu’on pourrait qualifier d’oubliées. Tous ces gens qui sont là mais que finalement peu de gens remarquent. Brigitte est une femme de ménage à l’Institut Marc Perrot, mais Brigitte est tellement plus que ça.

J’ai donc décidé de m’intéresser à cette femme exceptionnelle, qui n’a pas un parcours des plus communs, mais cela je vous laisserai le découvrir…

Une critique humoristique du monde d’internet

Je trouve cette vidéo particulièrement bien faite : derrière toutes ces blagues et cette histoire purement fictive, on repère bien un certaine morale. En effet, celle-ci préconise de se calmer peut être un peu sur la divulgation des informations personnelles que l’on peut faire sur facebook, twitter, youtube, etc . En effet, on ne sait jamais réellement où ces infos vont finir.

La bise !

CD.

Profitez bien : 

#MonBilan

Ce projet  demande :

  • du temps
  • de la concentration
  • de l’investissement
  • de l’organisation
  • de la recherche
  • de l’interêt
  • de sacrifier quelques week-end et nuits

Mais aussi ..

Il est extrêmement gratifiant de voir que l’on travaille avec un objectif et un but précis. Cela est motivant d’autant plus que le sujet sur lequel on se penche, a été choisi car il nous plaisait (même si parfois il compliqué de s’organiser avec toutes les autres matières). Lorsque l’on entreprend nos recherches, il est vraiment intéressant de découvrir plein de nouvelles informations et données. J’ai lu de nombreux articles qui m’ont appris beaucoup sur l’actualité de ce pays ou même sur l’actualité mondiale.

De plus, n’étant pas une utilisatrice de twitter, j’ai dû m’ inscrire pour réellement pouvoir critiquer. En effet, il est évident que l’on ne peut pas juger sans connaitre. Toutes mes recherches sur le sujet m’ont donc interpellée et donné envie de connaitre cet inconnu. Mon verdict final est donc le suivant ….

Oui, allez sur Twitter. Mais par pitié ne publiez pas ce que vous êtes en train de manger , ou que vous allez vous coucher, ou que votre petit doigt vous démange, parce que … NOBODY CARES !

Utilisez cette application intelligemment ! Partagez ce qui vous émerveille , vous transporte, vous emporte, vous révolte, vous choque,  vous a bouleversé,

en somme,  soyez créatifs.

La bise !

CD.

 

Petit bonus vidéo pour vous sinon :

Twittus politicus – Auteur(s) : Antoine Dubuquoy, Nico Prat

Le livre Twittus Politicus m’a vite interpellée dans les recherches que j’ai dû faire sur mon sujet ( Twitter).

 9782354251338_h430

Ce livre, paru en 2013, pourrait être considéré comme obsolète pour parler d’un sujet aussi  moderne et en lien avec l’actualité. Cependant, il supporte très bien le temps car même si l’ouvrage ne possède évidemment pas les derniers tweets sortis qui ont fait le buzz, il arrive parfaitement à faire une analyse constructive et objective de twitter en politique.

« Mais qu’est-ce que Twitter ? Comment ça marche ? Quels en sont les codes ? Si vous n’y connaissez rien, rassurez-vous, ce livre va tout vous expliquer. Vous découvrirez son fonctionnement, ses grands moments, ses ténors et ses seconds couteaux, les tweets les plus mémorables ou les plus scandaleux. »

Par ces simples mots, l’auteur explique parfaitement la structure de son ouvrage. Ce livre nous pose donc une question par rapport à l’avenir de cette communication instantanée. 

CD.

Une critique bien parodique de twitter

Twitter étant un site de « notre » génération, attire forcément critiques et parodies d’une façon très moderne. C’est ainsi que l’on a vu fleurir beaucoup de chansons visant à dénoncer l’utilisation abusive de twitter ou les manies de certains de raconter leurs moindres faits et gestes sur Twitter, comme ce qu’ils mangent ou ce qu’ils font à la minute précise.

J’ai donc l’honneur de vous présenter Twitter by The Musical une adorable chanson, au parole satirique et à l’air bien entrainant. 

Cette vidéo dénonce donc l’addiction pour cette application et l’inutilité de certains tweets qui n’apportent vraiment rien.

 

CD.