Tous les articles par Paul-Albert Soury

Paul-Albert Soury, 18 ans, étudiant en Bachelor Communication et Création Numérique à l'Institut Marc Perrot. Habitant à Lyon, bac S chez les Maristes.

La ruée vers l’e-sport

Rachat de twitch : 970 millions de dollars.

Finale des championnats du monde 2015 de League of Legends : 36 millions de spectateurs uniques.

Au cours des semaines de compétitions (même jeu, même année) : 334 millions de spectateurs uniques.

500 millions de dollars de chiffres d’affaires générés en 2014.

Quelques chiffres impressionnants sur le sport électronique, aussi appelé e-sport, une pratique en plein boom médiatique et populaire en France, ainsi que dans le monde. Ces simples chiffres nous permettent de comprendre l’impact qu’a aujourd’hui internet et qu’il mérite sans problème son appartenance aux médias de masse.

En effet sur internet, on peut non seulement jouer aux jeux vidéos mais aussi regarder en ligne les compétitions de ces derniers. Le jeu le plus populaire dans ce domaine est sans aucun doute League of Legends, dont le championnat du monde a attiré 334 millions de spectateurs au fil des semaines cette année (source). Des chiffres ahurissants à en faire pâlir tout programmateur télévision. Internet est-il en train de se positionner comme la nouvelle plateforme de visionnage au niveau mondial ? Il semblerai bien que oui, nous ne parlerons même pas de YouTube et ses quelques 46.000 années de vidéos visionnées chaque jour en cumulé par les utilisateurs (source). La raison pour laquelle un réseau comme YouTube marche si bien est que chaque utilisateur peut y déposer ses propres vidéos, oici l’évolution du nombre d’heures de vidéos uploadées chaque minute sur Youtube (source) :youtube-heures-upload-2015

 

Ainsi, il semble évident qu’Internet semple s’imposer, au détriment de la télévision comme non seulement une plateforme d’échanges, mais aussi comme le moyen de visionner des vidéos et des lives. En témoignent ces chiffres : le record d’audience en France en 2013 est détenu par TF1 avec la diffusion du spectacle des Enfoirés (source) avec 13 604 000 spectateurs, la même année, la finale de League of Legends fait 32 millions de spectateurs (source), et il en va de même pour les années suivantes. A titre indicatif, la plus grosse audience de la télévision Française a été réalisée par TF1 le 5 Juillet 2006 pour la coupe du monde de Football (match Portugal/France) avec 22 200 000 spectateurs (source), la ou le record du monde d’audience pour League of Legends est atteint en 2015 avec pas moins de 36 millions de personnes connectées simultanément (source).

La Mercedes-Benz Arena remplie pour la finale des Worlds 2015 League of Legends.
La Mercedes-Benz Arena remplie pour la finale des Worlds 2015 League of Legends. ©RiotGames

En début d’article, je vous ai parlé de Twitch, qui est la principale plateforme de streaming live en ligne, cette dernière à été rachetée par Amazon en 2014 pour près d’un milliard de dollars (source).

Ainsi, il semble évident que la télévision est aujourd’hui dépassée par ce nouveau média de masse, offrant plus de choix et que les utilisateurs préfèrent et fréquentent plus.

38e édition du festival de Clermont-Ferrand

Aller en festival, j’avais déjà fait. Aller en festival de film, je n’avais jamais fait. 3 jours à Clermont-Ferrand pour profiter de la 38e édition du festival International du Court-métrage.

Pourquoi ce festival est bien, et pourquoi vous vous devez d’y aller ? Plusieurs raisons :

  • Parce que aller voir des films au cinéma avec un budget colossal, c’est bien, mais aller aussi voir des court-métrages fait « avec les mains », c’est mieux.
  • Parce que c’est l’occasion pour tous de rencontrer, partager, et faire vivre une passion commune, celle du cinéma.
  • Parce que vous y verrez de réelles perles, quel que soit votre genre cinématographique de prédilection, il y en a pour tous les gouts.
  • Parce que vous découvrirez d’autres cultures au sein des films, mais aussi au sein du travail de réalisation.
  • Parce que vous y verrez des choses contemporaines, du cinéma « d’aujourd’hui ».
  • Parce que des réalisateurs et équipes vous présentent le travail qui leur a pris des mois, voir plus, et que les court-métrages, dû à l’absence des contraintes posées par les Majors, sont des oeuvres en générales très personnelles, elle tiennent à coeur au réalisateur, et c’est dans celles-ci qu’il pourra le plus exprimer son art.

12695217_10208308372337488_55155916_o

Les perles de Clermont-Ferrand

Du 5 au 13 Février 2016 se tient le festival annuel du court-métrage dans la ville de Clermont-Ferrand. L’occasion rêvée pour vous faire un rapide retour sur les 3 films qui m’ont le plus marqués lors de cette visite.

1- D’ombres & d’ailes

d-ombres-et-d-ailes

3 thèmes majeurs composent ce court-métrage en dessins animés de 13 minutes :

  • la liberté,
  • la poésie
  • la sociologie

Réalisés par Eleonora Marinoni et Elice Meng, le film raconte l’histoire d’une civilisation d’homme-oiseau, dans laquelle la taille et la prestance des ailes sont les seuls choses qui importent. Lorsqu’un individu remplit ces deux critères suffisamment, il se voit enfilé d’une armure, symbole de sa privation de liberté, privant son envol.  Nous suivons ici Moann et Ciobeck, la première voyant ses ailes de déteriorer de jour en jour et l’autre souhaitant à tout prix la sauver et lui donner sa liberté.

Ce court métrage est pour moi le plus réussi de ceux que j’ai visioné à Clermont, car remplie de poésie, l’animation est pleine de sens, dans le choix des couleurs, des décors  ainsi que des thèmes abordés. En effet ces derniers sont principalement la liberté, fil rouge qui va guider nos personnages pendant tout le film, ainsi que la sociologie, car ces personnages sont prisonniers d’une société peuplée d’esprits encavernés.

2- Yuri Lennon’s Landing on Alpha 46

on-a-marche-sur-alpha-46-04

Avez vous déja imaginé partir en voyage loin, très loin de chez vous, et qu’une fois sur place, vous vous rendiez compte que vous ne pouvez plus revenir chez vous, vous êtes coincé ici, loin de tout et sans projet d’avenir. C’est à peu près ce que vous verrez en visionnant Yuri Lennon’s Landing on Alpha 46, court métrage de fiction réalisé par Anthony Vouardoux en 2010. Je vous laisse la surprise du visionnage de film, à noter qu’il dure 15 minutes, entièrement réalisé en plan séquence avec une caméra fixe pendant la 1ère moitié et que l’immersion est totale. Le film joue et varie entre les registre comique et tragique avec une légèreté déconcertante et fait preuve de grande inventivité pour nous faire pénétrer dans l’histoire sans moyens financier et techniques colossaux.

3- They Will All Die In Space 

TWADIS_Still_3

Enfin pour clôturer ce top 3, un film Espagnol de fiction, sortit en 2015 et réalisé par Javier Chillon. L’histoire abordée ici est celle d’un jeune homme, cryogénisé dans un vaisseau spatial le temps d’un trajet. Lorsque celui ci est réveillé, il apprend que la vaisseau est abimé et dérive dans l’espace depuis des mois, on lui confie la tache de le réparer, mais cela ne va pas se passer comme prévu…

Tourné en noir & blanc, un constate est immédiatement créé entre le thème de science fiction abordé ici et le caractère ancien du mode de tournage. Décalage intéressant qui fonctionne ici très bien, au même titre qu’un autre décalage présent dans le court-métrage, celui de mélanger le registre de la science-fiction, de l’espace, avec celui du du Thriller. En effet si le cadre est celui d’un vaisseau spatial, le déroulement de l’intrigue font penser à un film policier, et cette alliance de deux genres est autant surprenante qu’agréable.

Bilan personnel – Paul-Albert Soury

Faire un bilan, faire un bilan, faire un bilan… Selon le dictionnaire Larousse, un bilan est l’état d’une situation, le résultat d‘une action, d’une opération d’ensemble. Ainsi l’objectif de ce billet est de rendre compte des acquis fait à la suite des différents exposés sur les auteurs ainsi que sur les oeuvres que nous avons étudiées en cours.

L’apport personnel que j’en ai tiré est un enrichissement de ma culture générale, offrant la possibilité d’analyses plus poussées et plus complètes sur des oeuvres ou des supports médiatiques. Ces connaissances seront essentielles, je pense, pour la suites de mes études ainsi que pour ma vie professionnelle car de nos jours, un éveil à la littératie médiatique est crucial.

Pour les amateurs de musiques, voici un morceau qui, je le suppose, n’est pas une découverte pour les mélomanes que vous êtes.

https://www.youtube.com/watch?v=JOKn33-q4Ao

Depardieu, la France

French actor Gerard Depardieu at the TV show "Les Rendez-vous du dimanche". Paris, FRANCE - 16/01/1978
French actor Gerard Depardieu at the TV show « Les Rendez-vous du dimanche ». Paris, FRANCE – 16/01/1978

Demandez à un étranger de vous décrire, pour lui, le stéréotype du citoyen français, il y a de fortes chances pour qu’il vous décrive plus ou moins le portrait de Gérard Depardieu, acteur français qui a marqué le cinéma français depuis près de 50 ans. Pourquoi ? Parce que Depardieu, avec ses habitudes et son comportement représente toutes les idées que les autres pays du monde se font de la France : il aime bien boire, bien manger, c’est un bon vivant, il fait la grève (à sa manière, c-a-d partir en Russie) et aime la baguette de pain !

Martin Freeman

William John Thomas Mitchell, un professeur d’histoire de l’art et de littérature à l’université de San Fransisco a émis une théorie la dessus, proposant l’idée que certaines personnes peuvent se démarquer dans chaque domaine / pays, et en devenir des images, des reflets, ces personnes deviennent alors des « médiums naturels ».

136532_f520

Nous pouvons prendre l’exemple de l’acteur Martin Freeman pour l’Angleterre de nos jours, mais nous remarquons aussi que ces personnalités peuvent changer au fil du temps. Les personnes pouvant representer un pays à une époque ne sont pas les mêmes à une autre époque, dans le cas de l’Angleterre, l’homme politique Winston Churchill est surement plus approprié pour symboliser le 20eme sciècle.

L’homme se perd-il à aller dans l’espace ?

Interstellar, Christopher Nolan, 2014
Interstellar, Christopher Nolan, 2014

Pourquoi l’homme va-t-il dans l’espace ? Qu’est-ce qui le pousse à rivaliser d’ingéniosité et de travail dans l’optique de quitter le sol ferme et de s’envoler vers les étoiles ?

Je ne vais pas ici vous donner la réponse à ces questions, car il n’en existe pas, ou du moins si, mais une très vague : c’est parce qu’il ne le peut pas. A l’état naturel, l’homme ne dispose pas des éléments lui permettant de quitter la Terre, ainsi, il en aura envie, car c’est comme tel que fonctionne la nature humaine.

L’incapacité de l’humain à voyager dans les galaxie rejoint sa volonté de découvrir et comprendre le monde, le poussant à étudier les sciences, les lois physiques régissant notre univers. L’argument qu’aujourd’hui la Terre ne suffit plus à l’Homme, en matière de place et de ressources est aussi à prendre en compte, mais il ne l’était pas au moment ou Hannah Arendt écrit La Crise de la culture (1961), début de l’ère de la conquête de l’espace.

Vaisseau Orion, premier vol, décembre 2014
Vaisseau Orion, premier vol, décembre 2014

Dans cet ouvrage, Arendt y aborde ce dernier thème et met en garde sur le fait que la conquête de l’espace n’accroitra pas la dimension de l’Homme, et que, pire encore, l’orgueil des humains les poussent à manipuler la nature et conduise à la destruction de l’espèce humaine.

Je vous laisse sur cette douce bande son, issue du film Interstellar (Christopher Nolan, 2014), composée par Hans Zimmer.

https://www.youtube.com/watch?v=UDVtMYqUAyw

Marcuse, notre sauveur !

Abolition du travail aliéné, éclosion des désirs, suppression d’une « réalité » construite par la société, fin de toute répression abusive… Quel beau programme que nous a préparé Marcuse ! La solution vient de lui !

Soyons un peu réalistes, Marcuse, philosophe et sociologue Marxiste du XXème siècle, d’origine allemande mais ayant vécu la majorité de sa vie aux Etats-Unis, a été grandement influencé par Marx ainsi que par Freud. Sa pensée s’en inspire grandement et s’ancre au sein de leurs idéologies. Je vous ai plus haut résumé grossièrement les grandes lignes de ses écrits, dans lesquels il cherche à démontrer le caractère inégalitaire et totalitaire du capitalisme des « Trente Glorieuses ».

1436419013535

Selon moi, sa pensée est simpliste, peu approfondie, et n’apporte rien, aucune solution, aucun élément productif. La seule raison pour laquelle il est, à mon sens, reconnu aujourd’hui, est qu’il a été contemporain du mouvement hippie, justement lié au Flower Power et à ses idéologies. En effet, qu’apporte Marcuse sinon une critique de la société capitaliste, et des solution simpliste ? Des idées comme « l’abolition du travail aliéné, la fin de toute sur-répression ou encore une éclosion des désirs » ne peuvent que convenir à tout le monde, personne ne peut être contre, mais il n’apporte rien par dessus cela. Critiquer est une chose, proposer des alternatives que l’on considère mieux en est une autre, que Marcuse ne fera pas.

Ainsi, nous pouvons supposer que la seule raison de son succès est que ses idées se rapprochent du mouvement des années 50-60 aux Etats-Unis, qui lui même s’est vite éteint.

Pour clôturer cet article, voici un morceau composé par le groupe Archive, pour se détendre.

https://www.youtube.com/watch?v=iofT_kc7FH8

Méduse en océan profond

Le cours de création graphique m’a permis de m’initier à l’outil Adobe Illustrator, permettant de réaliser des images et autres logos sur l’ordinateur.
Voici donc un premier travail fait sur ce même logiciel, j’ai cherché à représenter une méduse dans le fond d’un océan, les couleurs sombres s’imposaient donc, et j’ai décider d’ajouter un aspect « translucide » à l’animal, à la limite du fluorescent.

En voila le rendu :

Tête

Remplissage de cerveau par l’inconscient

L’inconscient est une théorie psychologique développée par Freud au début du 20ème siècle. Elle se base sur le principe que l’esprit humain peut ressentir des émotions, recevoir des messages, et même construire des réflexions dont l’être n’est pas conscient. Ainsi, l’Homme n’est plus le maître de sa personne car certaines choses se produisant en lui lui échappe.

Jacques Derrida, philosophe français du 20ème siècle va créer une méthode et une école de pensée se développant autour de la notion de déconstruction. Et il va s’interesser de prêt à l’étude des médias ainsi qu’a la notion d’inconscient.

C’est étonnant et intéressant de constater qu’aujourd’hui, ces deux thèmes se rejoignent au sein de la publicité, étant un média, et utilisant de nos jours l’inconscient de chacun.

times_square_

En effet, les marques vont développer des stratégies publicitaires afin de rentrer dans l’inconscient de chaque consommateur potentiel. Leur objectif est de faire que leur logo ou leur nom devienne commun et familier à tous, et pour cela, l’apparition excessive de ces marques dans les médias est la méthode la plus commune. Nous remarquons en effet que nous sommes tous les jours exposés à un nombre impressionnant de logos, ainsi, de par la multiplication des apparitions de ces derniers dans nos journées, ils deviennent progressivement faisant partie du quotidien de nos journées.

Le système carcéral et Foucault

996-Un-prophete-MS

Le film Un Prophète (Jacques Audiard, 2008) a reçu 18 prix et a été nominé 25 fois, dont le grand prix du festival de Cannes, le césar du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, etc…).
Son thème principal est celui du système carcéral, cherchant à en dénoncer les dérives. Le l’histoire est celle d’un jeune homme de 19 ans condamné à 6 ans de prison, mais n’étant somme toute qu’une « petite frappe », un jeune délinquant ne faisant pas partie des « gros bonnets ». Le film raconte comment le milieu carcéral va faire de lui un vrai brigand, en l’endurcissant, le faisant rencontrer des barons du crime et de la mafia avec lesquels il va travailler. Ainsi, du statut de jeune délinquant, il va devenir un vrai chef de réseau. Le film a pour visée principale de faire prendre conscience des limites du système carcéral, et des risques qu’il peut engendrer.

Cette critique des institutions sociales comme la prison est aussi un thème cher à Michel Foucault, philosophe français du XXème siècle appartenant au mouvement du structuralisme, et qui s’est attaqué aux relations entre pouvoir et connaissance, et dans son ouvrage Surveiller et Punir (1975, Gallimard) aux sanctions juridiques, et ainsi au système carcéral.

un-prophete-audiard

Pour Foucault, il faut que la peine encourue après avoir commit un crime sois assez dissuasive pour ne pas préférer commettre le délit. Cependant, et comme le film le met en avant, même si la peine qu’écopera le délinquant et plus importante que les bénéfices apportés par le délit, le milieu de la prison en lui même peut être un risque pour ces personnes. En effet, en faisant se côtoyer des parrains de la mafia et des jeunes quelque peu fragiles ou influençables, le risque et que le milieu carcéral produise des grands délinquants.