Tous les articles par Mathilde Lippmann

19 ans, mais personnage épatant !

Qui a le cran pour refuser Science Po Paris ?

Colline Mattéi l’a fait. Cette brillante étudiante de 19 ans a tenté le concours science po Paris à 17 ans « pour faire plaisir à ses parents ». Elle l’a eu, mais a choisis un tout autre parcours puisqu’elle rentre l’année prochaine en 3 ème année de l’école Bellecourt en animation 3D.

Elle se décrit elle même comme geek, différente des autres jeunes filles de son âge. Sa passion, les dessins animés et les jeux vidéos qu’elle fait sur son ordinateur. Ses soirées du samedi soir avec ses amis, c’est regarder en scrutant tous les détails le roi Lyon et en buvant quelques bières.

Cette jeune étudiante passionnée de philosophie qui a toujours un livre de Descartes dans son sac se voit travailler chez Pixar ou  chez Disney pour inventer les nouveaux personnages animés de demain.

Coline souhaite intégrer un master à grenoble pour être performante dans les mouvements de l’eau du feu et de la poussière. Elle m’a expliqué que c’est ces détails là qui rendent l’animation « absolument fantastique »!

J’ai travaillé deux semaines aux côtés de cette jeune fille intrigante touchante et épatante !

Nous nous complétions très bien.  Il me semble que c’est impossible de faire plus différentes que nous deux, mais nous avons sut apprendre l’une sur l’autre nos différentes visions des choses sur l’avenir qui nous attends.

très bonne journée à vous.

A très bientôt, pour mon bilan sur ce stage.

 

 

Un stage qui me correspond.

Mes chers lecteurs,

Aujourd’hui je vous écris pour vous parler de mon stage qui j’ai commencé il y a maintenant une semaine.  Je suis dans une société de production qui s’intitule « media concept production »  où les bureaux se trouvent à Villeurbanne. Cette entreprise a été créée par Fabrice Bounin, mon maître de stage il y a un peu plus de 3 ans. Officiellement il est tout seul dans son entreprise, mais son bureau est dans les mêmes locaux que 3 de ses amis, qui eux, sont chacun auto-entrepreneur dans le monde de l’audiovisuel. Il y a Jeff Loch, 23 ans un réalisateur perfectionniste, Fux un producteur musical, et Damien un réalisateur de documentaire. Ces 4 profils différents mais complémentaires travaillent donc dans les même bureaux avec chacun son entreprise, mais finalement travaillent tous ensemble car ils s’aident, se donne des contacts, des conseils.

Je suis donc entourée de 4 garçons de 23 à 29 ans passionnés et compétents dans leurs métiers. Je les observe travailler, réfléchir, chercher des contrats, filmer, avoir des réunions avec les clients.

La semaine dernière j’ai travaillé sur un montage pour une société qui fêtait ses 70 ans et qui voulait un petit film de 4 minutes. J’ai également assisté au tournage d’un clip vidéo dans un studio très équipé.

J’ai déjà rencontré plusieurs personnes qui m’apportent chaque jours sur leurs expériences, leurs vécus, leurs ressentis sur leurs métiers, et le milieu de l’audiovisuel. J’ai appris pleins de choses, avec des personnes enthousiastes et ambitieuses.

Dans les prochaines semaines je vais être en tournage pour une pub pour des concessions de motos de BMW, puis pour un célèbre jeu vidéo de football.

A très bientôt mes chers lecteurs.

 

ML. 

Baudrillard et la télé réalité.

Mes chers lecteurs,

C’est avec émotion que je vous écris le dernier article de cette belle année passé à vos côtés.
En effet, ensemble nous avons vu , des auteurs, des exemples, des illustrations et tant d’autres récits divers.
Pour clôturer cette année je voudrais faire le rapprochement entre les émissions de télé réalité et la théorie de Baudrillard.
Comme le nom de ce concept l’indique nous pouvons penser que c’est un programme qui nous montre la réalité de la vie.
Sauf que, lorsque l’on regarde de plus près ces émissions de télé réalité on s’aperçoit que c’est tout sauf la réalité de la vie.
La production de ces émissions dictent tout ce que doivent faire les candidats, les disputes sont des fausses disputes, les rencontres sont mises en scène, les sentiments, les émotions sont simulés.
Les candidats ne représentes en aucun cas les personnes vivant dans la vraie vie. Un vrai paradoxe pour ces émissions nommés « télés réalités ».
Baudrillard disait que la société d’aujourd’hui n’était qu’une simulation du monde réel. C’est exactement ce qui se passe avec la télé réalité.
J’espère que ce dernier article vous aura plut et convaincu.
Je vous dit au revoir, mais ne vous inquiétez pas «  ce n’est qu’un   au revoir mes frères ».
Votre très chère ML. 

Judith Buthler, idées très actuelles dans la société française.

Mes chers lecteurs,

Aujourd’hui je viens vers vous pour vous parler de Judith Buttler, une philosophe américaine.
Cette dernière est née en 1956. C’est une femme de conviction qui n’a pas peur d’offusquer certaines personnes par ses idées bien arrêtés sur l’égalité homme femme.
Elle s’est beaucoup intéressée à la question de genre. Question qui nous a nous même intéressé, français, avec l’arrivée du gouvernement de Mr. Hollande. Ils ont mis en place un système qu’ils ont nommé « l’ABCD » des genres qui a pour objectif d’inculquer l’égalité des sexes dès le plus jeune âge et évité les clichés sur les garçons comme pour les files;
Ce système de l’ABCD des genres reprends les idéologies de la philosophe américaine qui nous explique dans son livre Trouble dans le genre,une thèse autour de l’inexistence du genre original. Comme quoi à la naissance il n’y aurait pas de genre définit, mais que la société dans laquelle nous vivons nous ferait devenir homme ou femme. 
 
A très bientôt mes chers lecteurs. 
 
ML.

Ignacio RAMONET.

Ignacio Ramonet, en 1943 en Espagne, il est  sémiologue du cinéma et un journaliste, ancien directeur du mensuel Le monde diplomatique.
Ce dernier nous a montré que publicité et cinéma pouvaient se mêler. Il nous mets en garde sur les publicités qui sont réalisés de façon à ce que l’individu s’identifie le plus au personnage comme dans un long métrage.
Dernierement, il y a 6 jours, une publicité pour la prévention routière a été réalisé par deux signatures notoires du cinéma francais, Éric ToledanoOlivier Nakache les réalisateurs d’Intouchable. L’ancienne campagne de publicité de cette association avait été réalisé par le réalisateur français Guillaume Canet.
Le président de l’association ne cache pas la volonté d’avoir une publicité la plus réaliste possible, et avoir un travail semblable à un long métrage, d’où son choix pour des réalisateurs de long métrages.
En écoutant les réalisateurs de ces publicités, nous comprenons d’ailleurs qu’ils travaillent de la même façon pour un film pubicitaire que pour un film.
Un début, un milieu, une fin, une intrigue, des personnages ect… Afin que le téléspectateur s’inditifient et interceptent le plus possible le message de la publicité.
Si vous désirez regarder les publicités, elles s’intitulent IVRESSE et LE BON VIVANT.
A très bientôt mes chers lecteurs.
ML.

La théorie de Baudrillard s’étends même à Las Vegas.

Mes très chers lecteurs,
C’est avec un grand retard que je reviens vers vous pour vous parler d’une théorie que j’ai beaucoup apprécié et qui m’a fait réfléchir sur le monde qui m’entour.
Baudrillard est un philosophe français naît en 1929 et décédé à l’âge de 77 ans en 2007.
La théorie de Baudrillard nous explique que notre société se base sur des simulations du réel, grâce à des retranscriptions des signes de la réalité.
L’homme perd peu à peu son contact avec le monde réel sans s’en rendre compte en portant seulement de l’attention aux simulations qui remplacent le monde réel.
Nous pouvons par exemple prendre l’exemple de Las Vegas où nous pouvons retrouver une fausse tour Eiffel un faux arc de triomphe et d’autres faux monuments connues du monde entier.
Certains touristes ne vont pas voir les monuments réels mais une simulation de ces monuments.
Sur des photos ce dissous nous voyons malgré leurs tailles qu’il est difficile de faire la différence entre le vrai monument ou le faux.
Las-Vegas-Le-Paris-arc-de-triomphe
image.axd
A très bientôt mes chers lecteurs.
ML.

Lipovetsky et les écrans.

Mes chers lecteurs,

Aujourd’hui, c’est l’auteur Gilles Lipovetsky que je vais vous présenter.

Gilles Lipovestky est un essayiste et professeur Français. C’est un agrégé de philosophie qui a étudié à la Sorbonne à Paris. Son nom est associé au mouvement du postmodernisme de même qu’au notion d’hyper-modernité et l’hyper-individualisme.

Nous avons étudié la thèse qu’il émettait dans son livre qu’il publiait en 2007 intitulé « L’écran global ».

J’a put comprendre qu’il pensait que le monde de l’écran avait un réel pouvoir sur nous, en ayant une réelle  influence sur notre mode de vue. Les écrans reflètent une certaine image de la vie qu’on essayerait par tout les moyens d’y parvenir. C’est pourquoi Lipovetsky nous explique que les écrans nous domine, nous manipule en nous influençant sur notre vie.

Pour ma part je pense que Lipovetsky émet une théorie tout à  fait plausible mais difficile à avouer car cela serait alors une triste réalité.

 

A très bientôt mes chers lecteurs.

 

ML

 

« Plus elle montre, plus elle cache »

Mes chers lecteurs,

Aujourd’hui je vais vous parler d’un des plus grands sociologue français de notre époque : Pierre Bourdieu.
Il est né en 1930 et décédé 72 ans plus tard en 2002 à Paris.Il décide  de faire une carrière de sociologie et réalise différents travaux d’ethnologie.
Aujourd’hui nous allons nous pencher sur une de ses oeuvres publier en 1996 qui traite de la télévision, il nomme d’ailleurs son livre « Sur la télévision » .
Nous pouvons résumer ses propos par une seule phrase : « plus elle montre, plus elle cache ».
En effet, dans l’extrait choisis par mes camarades, nous comprenons et nous réalisons que les JT de 13h ou de 20h nous montre une même actualité pendant 2 ou 3 semaines consécutives en épuisant tous les aspects possible de la question. Sauf qu’un JT a pour but de nous transmettre l’actualité, mais nous serons tous d’accord de dire qu’un sujet dépasser de 4 jours n’est plus « d’actualité. »
Bourdieu se demande alors pourquoi les média font cela, et en conclut que ça serait pour cacher d’autres informations à la population. D’où sa phrase « plus la télévision montre, plus elle cache ».
Nous pouvons rallier ce sujet à un exemple que nous somme entrain de vivre , le crash de l’avion A320 qui a fait perdre la vie à 152 personnes.
Cette épisode tragique à monopoliser nos médias depuis maintenant 10 jours, et ne nous montre plus les autres informations qu’il se passe dans le monde.
Je vous conseille vivement de regarder un extrait de l’émission « un soir à la tour Effeil » qui reprends tout à fait ce sujet là.
Vous avez une semaine pour le regarder car il est en replay.
L’extrait qui nous intéresse est de 57 min à 1h12.
Cet exposé m’a permis de prendre conscience à telle point la télévision avait le pouvoir de nous manipuler en nous montrant les sujets qu’il souhaite pendant le temps qu’il le souhaite.
A très bientôt mes chers lecteurs.
ML.

Le cinéma allemands selon Kracauer

Mes chers lecteurs,

Aujourd’hui je vais vous parler de Siegfried Kracauer qui est un journaliste, sociologue et critique de films allemand.
 Il est né à Francfort le 8 février 1889 et est mort le 26 novembre 1966 à New York à l’âge de 77 ans.
C’est un critique de cinéma, il est partie de l’Allemagne nazi pour partir  aux Etats Unis .
Il va donc regarder et étudier l’Allemagne avec du recul et un regard lointain. Il va montrer également  les différences sociétales qu‘il y a entre ces deux pays.
Il nous montre que le cinéma allemands a été représentif d’un essor, d’une idéologie  politique. Il veut montrer le lien qu’il y a entre le cinéma allemands et le contexte dans lequel vit le pays. Il nous en montre donc le parallèle qu’il y a eu entre le cinéma, et le contexte politique qu’il y a eu à cette même époque.
A très bientôt mes chers lecteurs.
Mathilde Lippmann.

Mais qui est donc Guy Debord ?

Mes chers lecteurs,

Hier, c’était à moi de passé en exposé pour présenté à ma classe un auteur avec la thèse qui l’a rendu connu.
Nous avons donc étudié avec Nina l’ouvre de Guy Debord intitulé « la société du spectacle » .
Ce dernier est né à Paris en 1931. C’est un cinéaste, écrivain, poète, essayiste et révolutionnaire français. Il se définit lui même comme stratège car il est à la tête du mouvement situasionniste qu’il crée en  1958.
Dans son ouvrage Guy debord fait une critique radicale de la société dans laquelle il vit, en dénonçant la domination que la marchandise a sur l’être humain. Il nous dit que la surconsommation de marchandise dépossède le consommateur dans son humanité. Il appelle cela l’aliénation.
Voici en une phrase un résumé de la thèse de l’auteur : La thèse de l’auteur revient  à un double constat prouvant tout d’abord que le travail n’est plus un lieu d’épanouissement de l’homme mais le lieu de manipulation de la société moderne, abrutissant les masses en les poussant à la consommation.
Si vous voulez plus de détail, je vous invite à lire donc son oeuvre intitulé : La société du spectacle.
A très bientôt mes chers lecteurs.
ML.