Archives pour l'étiquette dadaisme

Dada fait le tour du monde

Le concept de média de masse désigne un système de diffusion massive d’informations qui utilise toute sorte de médiums comme la photographie, le cinéma, la presse écrite, la radio etc… Le terme est né dans les années 20. Dès les années 30, le public, les politiques, et les artistes commencent à percevoir leur pouvoir d’action, leur impact dans la société.

Edgar Morin ne la voit pas comme une version dégradée de la culture mais plutôt comme une culture populaire.

Dada-Archives-du-XXe-siecle-documentaire-INA-archive-index-grafik-couvLe dadaïsme illustre bien le principe du média de masse puisqu’il ne connaît pas de frontières, il n’a presque pas de limites physiques à son émancipation. Les dadaïstes vont se jouer d’eux et recyclant leur supports (principalement des magazines et des journaux) à travers leur collages. (dont les plus célèbres sont de Raoul Hausmann)

Les acteurs de ce mouvement tendent à réinventer le langage, en reniant toute appartenance sociale ou culturelle, cela est l’origine de leur popularité. Après les atrocités vécues lors de la première guerre mondiale, les dadaïstes viennent chambouler l’ordre établit avec une humour féroce et qui ne plaît pas beaucoup à la bourgeoisie. Ils désigne cette dernière comme étant « absurde ».

Hannah Höch. German, 1889-1978 Cut with the Kitchen Knife through the Last Weimar Beer-Belly Cultural Epoch in Germany (Schnitt mit dem Küchenmesser durch die letzte Weimarer Bierbauchkulturepoche Deutschlands). 1919-1920 Photomontage and collage with watercolor, 44 7/8 x 35 7/16” (114 x 90 cm) Staatliche Museen zu Berlin, Nationalgalerie  © 2006 Bildarchiv Preussischer Kulturbesitz, Berlin,  © 2006 Hannah Höch / Artists Rights Society (ARS), New York / VG Bild-Kunst, Bonn, photo: Jörg P. Anders, Berlin

Ce mouvement connaît une rapide et large diffusion entre 1914 et 1923. Le premier groupe de pensé « dada » est née au Cabaret Voltaire à Zurich en 1915. Il est créé par un comité d’artistes et de poètes (dont fait partit Tristan Tzara et Jean Arp) La même année, il arrive aux États-Unis. (avec Man Ray et Marcel Duchamp)En 1917, il arrive en Espagne avant de faire le tour de l’Europe. Il y aurait même eu dans les années 20 des groupes de dadaïstes au Japon.

Ils empreintes des images, des mots véhiculés par la culture de masse. Par exemple, pour les collages, les images dont ils se servent sont découpées dans les magazines et transformées en étant disposer de  manière totalement libre. (Walter Benjamin évoquait la perte de l’aura)

Le dadaïsme prône la liberté de l’individu, et laisse libre cour à l’imagination et la créativité de chacun. Pour ce faire, ils n’hésitaient à utiliser tous supports et matériaux possibles. Ils réinventent l’art en le libérant de son carcan bourgeois.

Museum Ludwig Köln, ML, Herbert Bayer, Einsamer Großstädter, 1932, ML/F 1977/54