Archives pour l'étiquette dépravation

La culture est une dépravée

Adorno et Horkheimer ont écrit Dialectique de la raison, texte édité en 1944. C’est un ouvrage qui vise à déconstruire toutes les valeurs sur lesquelles les sociétés occidentales se sont construites depuis la Révolution Française, ou plutôt à démontrer que leur application est défaillante. Ils faisaient partie de l’école de Francfort, école de pensée allemande qui a visé à élaborer la théorie critique des media.

Dans leur texte fondateur issu de Dialectique de la raison, « La production industrielle des biens culturels », ils décrivent la dépravation de la culture.

Selon le dictionnaire, dépravé signifie : dénaturé, pervers, indigne, ingrat, corrompu, immoral, vicieux, cynique, malhonnête, malsain, obscène, dissolu, licencieux, inconvenant, scandaleux, débauché, libertin, dévergondé, mauvais, gâté, altéré, vicié, perverti, impudique.

Si vous souhaitez vérifier la dépravation de la culture, vous pouvez allumer votre téléviseur à 18h sur D8. Cyril Hanouna y anime Touche pas à mon poste, une émission à laquelle beaucoup des qualificatifs cités au-dessus.

Je ne cherche pas ici à faire de leçon de morale, il m’arrive moi-même de regarder. Cette émission est un divertissement qui peut nous prendre au piège en quelque sorte, mais cela n’empêche pas de poser un regard critique sur celle-ci.