Archives pour l'étiquette edgard Morin

YouTube et Edgard MORIN

youtube

 

Depuis quelques années, nous avons pu voir un nouveau phénomène, une nouvelle tendance sur YouTube : des  « YouTubeuses » beautés. Elles sont de plus en plus nombreuses à créer des chaines dans lesquelles elles donnent des conseils. C’est par le biais de vidéos qu’elles expliquent comment se maquiller, testent des produits, donnent des conseils, et bien plus encore. C’est ainsi qu’elles se sont fait connaitre du grand public, du moins d’une grande partie des jeunes filles qui vont sur YouTube.

Nous avons par exemple, Enjoy Phenix qui possède plus de 2 400 000 abonnés sur sa chaines principale, et près de 1 200 000 sur sa chaine EnjoyVlogging ou encore une chaine nommé EnjoyCooking, dans laquelle elle est beaucoup moins active, avec un total de 10 sujets traités mais cette chaine est tout de même suivi par près de 400 000 personnes.

Dans ces vidéos Enjoy Phenix explique, test des produits, parle des produits qu’elle utilise elle-même tous les jours, avec le nombre d’abonnés à ses chaines plutôt important cela peut faire de belle publicités pour les marques ou le cas inverse s’y elle n’approuve pas le produit. Ce nouveau média influence forcement les internautes qui suivent ses vidéos et consomment probablement de la même façon. Cependant, Enjoy Phenix refuse tous partenariat avec les fabricants pour garder son indépendance.

Nous avons aussi, la « YouTubeuse Jenesuispasjolie », qui dispose de plusieurs chaines dont plus de 800 000 abonnés sur sa chaine principale, dans laquelle elle parle de produits de beauté, crèmes, maquillages… globalement les mêmes sujets Enjoy Phenix. Cependant, sa notoriété sur YouTube lui a permis de mettre en place une forme de partenariats avec plusieurs marques dont elle expliquait les bienfaits durant ses vidéos et plus récemment une publicité avec la marque Neutrogena, dont le spot passe à la télévision mais aussi sur internet entre deux vidéos sur YouTube par exemple.

maxresdefault

On peut relier cet exemple de « Jenesuispasjolie » a la pensée d’Edgard Morin notamment son essai « Sur la culture de masse ». Dans lequel, il explique que cette culture globale est produite massivement par ce que l’on appelle l’industrie culturelle, elle est appelée à être consommé par une humanité massive, un agglomérat d’individus et par une pure logique de marché. C’est-à-dire qu’elle doit plaire au plus grand nombre, « Jenesuispasjolie »  est dans une recherche de public maximum.

La culture de masse est ici liée à la notion de loisir ainsi qu’à la notion de « soft power » qui désigne la capacité de séduire et de persuader.

 

Avec notre exemple, l’industrie culturelle serait la « YouTubeuse ». L’humanité massive serait les internautes qui sont abonnées à ses chaines.