Archives pour l'étiquette free time

Profitons de notre temps libre pour devenir de meilleures personnes

Théodore Adorno est un compositeur et philosophe Allemand né à Francfort en 1903 dans une famille cultivée d’origine juive. En 1934 suite à son interdiction d’enseigner en Allemagne, il rejoint les Etats-Unis et va s’installer à Los Angeles. Il était à la fois fasciné et horrifié par la société de consommation californienne de l’époque.
Il rejoint très vite l’école de Francfort qui se mettait en place et qui cherchait à comprendre à l’aide de la philosophie les problèmes dus au capitalisme moderne, notamment concernant la culture.

Il va particulièrement insister sur le danger que peuvent représenter aujourd’hui les temps de loisir. En effet Adorno avait une idée assez ambitieuse de comment devrait être utilisé notre temps libre : non pas pour se relaxer et se vider l’esprit, mais une opportunité pour élargir et développer nos horizons, pour nous améliorer nous mêmes et devenir des êtres meilleurs, et par la même occasion d’obtenir les outils nous permettant de changer la société. Ce temps devrait être mis à profit pour lire des livres et ainsi avoir une vision plus complète de la politique, de la nature et des relations entre individus, ou encore pour écouter de la musique (n’oublions pas qu’il était compositeur !), pouvant nous permettre de reprendre confiance en nous.

leshiboo.fr
leshiboo.fr

Mais dans le monde qui est le notre, nous occupons notre temps libre avec ce qu’Adorno appelle l’industrie culturelle : les films modernes, la télévision, la radio, les magasines et aujourd’hui les réseaux sociaux et internet. Le danger de ces derniers est qu’ils sont quasiment conçus pour nous garder éloignés de la compréhension de nous même, ainsi que tu monde réel.
Par exemple les information vont nous procurer un flot de mélange d’informations sans sens, sans s’intéresser aux réels problèmes sous-jacent, ne nous laissant aucune possibilité de comprendre la prison-ouverte dans laquelle nous existons. Le cinéma nous berce d’histoires d’extraterrestres alors que nous ne comprenons pas le fonctionnement profond de notre planète. La musique pop ne s’intéresse qu’à l’évocations de sentiments en lien avec l’amour romantique, suggérant que le bonheur ne peux venir qu’en étant une seule et même personne, plutôt que de nous éveiller aux plaisirs de la communauté (n’oublions pas que nous étions en plein mouvement hippie) ou même plus généralement en propageant de la bonté.

220px-Walt_Disney_1946
Walt Disney – Wikipedia

L’industrie culturelle aime donc nous maintenir dans cet état de distraction permanente, de confusion et il n’est ainsi pas étonnant de voir qu’Adorno qualifiait Walt Disney « d’homme le plus dangereux d’Amérique ».