Archives pour l'étiquette informations

On a un souci

Derrida dans sont étude du monde qui l’entoure, se pose des question sur la mémoire. Pour comprendre le fonctionnement de celle-ci dans la gestion de projet, de perception de messages donnés par une pub par exemple… Les possibilités sont multiples, tant dans la réception que dans l’envoie d’un message.

L’analyse de Derrida sur le la mémoire humaine, qui est pour lui la perception de celle ci qui passe par une analyse des ressentis que révèle l’inconscient.

Nous recevons des centaines d’informations par jours. Notre inconscient perçoit les choses de façons indirecte et totalement incontrôlée.

des-portraits-geeks-psychedeliques_cover

De ce fait il est primordiale que nous analysons ce que nous percevons. C’est de cette façon que nous devenons conscient de notre inconscient.

homer-simpson-psychedelique-2984697

« Plus elle montre, plus elle cache »

Mes chers lecteurs,

Aujourd’hui je vais vous parler d’un des plus grands sociologue français de notre époque : Pierre Bourdieu.
Il est né en 1930 et décédé 72 ans plus tard en 2002 à Paris.Il décide  de faire une carrière de sociologie et réalise différents travaux d’ethnologie.
Aujourd’hui nous allons nous pencher sur une de ses oeuvres publier en 1996 qui traite de la télévision, il nomme d’ailleurs son livre « Sur la télévision » .
Nous pouvons résumer ses propos par une seule phrase : « plus elle montre, plus elle cache ».
En effet, dans l’extrait choisis par mes camarades, nous comprenons et nous réalisons que les JT de 13h ou de 20h nous montre une même actualité pendant 2 ou 3 semaines consécutives en épuisant tous les aspects possible de la question. Sauf qu’un JT a pour but de nous transmettre l’actualité, mais nous serons tous d’accord de dire qu’un sujet dépasser de 4 jours n’est plus « d’actualité. »
Bourdieu se demande alors pourquoi les média font cela, et en conclut que ça serait pour cacher d’autres informations à la population. D’où sa phrase « plus la télévision montre, plus elle cache ».
Nous pouvons rallier ce sujet à un exemple que nous somme entrain de vivre , le crash de l’avion A320 qui a fait perdre la vie à 152 personnes.
Cette épisode tragique à monopoliser nos médias depuis maintenant 10 jours, et ne nous montre plus les autres informations qu’il se passe dans le monde.
Je vous conseille vivement de regarder un extrait de l’émission « un soir à la tour Effeil » qui reprends tout à fait ce sujet là.
Vous avez une semaine pour le regarder car il est en replay.
L’extrait qui nous intéresse est de 57 min à 1h12.
Cet exposé m’a permis de prendre conscience à telle point la télévision avait le pouvoir de nous manipuler en nous montrant les sujets qu’il souhaite pendant le temps qu’il le souhaite.
A très bientôt mes chers lecteurs.
ML.

Une course effrénée

Pierre Bourdieu est l’un des sociologues Français les plus importants du 20ème siècle, et un acteur majeur de la vie intellectuelle Française. Sa pensée a exercé une influence considérable dans les sciences humaines et sociales et a toujours été en évolution. Sur la télévision est un ouvrage retranscrivant le contenu de deux émissions télévisées avec Gilles L’Hôte en 1996 : Sur la télévision et Le champ journalistique. Cette émission traite de l’emprise du journalisme sur la population et sur les nouveaux médias.

pierre-bourdieu-entrevista-ajo-blanco

Voici l’une de ses observations. Pierre Bourdieu constate qu’une « auto-censure » est toujours présente sur nos écrans de télévision mais que le spectateur lambda n’est pas capable de le percevoir, seuls les journalistes le perçoivent.

Qu’elles sont-elles ? Les chaines télévisions choisiraient leurs sujets en prenant en compte ce qui intéresse ou non le monde : les faits divers. On cherche donc le scoop et on ne décrit pas la banalité. Il y a alors une opposition entre la télévision et l’école.

Par conséquent, les différentes chaînes en viennent alors à diffuser toutes les mêmes informations exclusives. Nous observons un phénomène d’homogénéité de l’information. Pour briser ce cercle il faut alors faire un coup médiatique.

En effet, nous nous retrouvons face à ce phénomènes médiatique tous les jours sans vraiment se rendre compte des enjeux de cette quête -plus qu’à l’information- au scoop. Pierre Bourdieu nous ouvre alors les yeux sur la course effrénée à laquelle participent les médias depuis quelques temps.

ND