Archives pour l'étiquette jt

Devant vos yeux ébahis, ce cochon va disparaître !

Pierre Bourdieu est un des sociologues français majeur. Il dénonce la télévision comme un danger pour le champ culturel mais aussi pour la politique. La télévision aurait du être un outil démocratique alors qu’elle est complètement son inverse. Sa seule logique est capitaliste et elle se recherche par l’audimate. La banalisation de l’information télévisuelle (mêmes codes visuels, sonores). Ce phénomène de banalisation ne laisse plus de singularité. On entame avec le spectaculaire et enfin le suivi.

Les présentateurs de journaux télévisés ne prennent plus de risques aujourd’hui, car dans notre monde de l’information nationale, la quasi totalité des médias (télévision, radio, journaux) est dirigée de très près par les pouvoirs politiques.

David Pujadas, présentateur du JT de France 2 l’a dit lui-même : tout les jours au bureau, le premier truc qu’on fait, c’est annoncer le nombre de points d’audience d’écart avec TF1 du JT de la veille. Or TF1 qui est une boite privée fait dans le divertissement, le spectaculaire. Et pour rattrapper la place du premier JT de France, France 2 s’y est mit aussi, délaissant l’information impartiale à de la manipulation audiovisuelle afin de rameuter du client.

Je vous laisse en lien cette très bonne vidéo de Uusl sur David Pujadas et son JT.

La peur cultivée par la télévision

Dans son ouvrage Sur la télévision, Bourdieu fait une critique des médias en considérant que la télévision elle-même est soumise à la loi du marché. Si on s’intéresse aux journaux télévisés, on peut retrouver cette idée dans le sens ou c’est un domaine concurrentiel, avec de multiples chaînes qui diffusent un journal à la même heure.

Les chaînes cherchent l’audience, alors elles font tout pour capturer l’attention des téléspectateurs, et c’est ainsi que la télévision accorde une grand part à des sujets bien spécifiques, qui font souvent scandales majoritairement les affaire politico-médiatiques et les faits divers.

Un autre moyen de tenir les téléspectateurs en haleine, c’est de jouer sur le sensationnel. Les journaux télévisés misent sur l’angoisse, le suspense pour garder l’attention.

A ce propos, un reportage traite de l’exploitation de la peur par les médias, et en particulier par les journaux télévisés.

Pour résumer, ce reportage explique comment les journaux abusent parfois de la vérité en déformant la réalité dans l’objectif d’être plus impressionnant afin d’avoir plus d’impact, et cela en alimentant la peur (jusque dans les publicités choisies). Ce qui nous est dit n’est finalement pas représentatif de ce qu’il se passe vraiment, et nous avons ainsi tendance a sur-évaluer le danger.

Il n’y a qu’à voir le générique du JT de TF1 :