Archives pour l'étiquette musique pop

Theodor Adorno, Conservateur de l’individualisme

Adorno est très critique au sujet de l’« industrie culturelle », terme qu’il préfère à celui de culture de masse. Il laisserait entendre que les masses sont victimes de cette culture, surtout la musique dite « populaire ». Il considère que cette musique moderne n’a plus rien de vraiment populaire, qu’il s’agit uniquement de produits conçus par de grandes entreprises pour une consommation de masse.

La musique est alors formalisé dans le but de visée un plus grand nombre de personnes a des fin qui sont en fait financier. Caché sous le nom de musique mainstream aujourd’hui, la population n’aime pas la musique pour ce qu’elle est mais pour ce qu’elle aime dont la raison de l’origine de celle ci.

L’homme qui venait d’ailleurs

W.J.T Mitchell est un théoricien américain, également professeur à l’université de Chicago, où il enseigne l’histoire de l’art. Dans son essai «  Que veulent les images ? Une critique de la culture visuelle » parut en 2014 en France, il introduit la notion de médium national en prenant l’exemple du photographe Robert Frank et son œuvre « Les Américains » (1958)

Dans ce contexte précis, selon Mitchell, le médium national est un artiste qui, à travers son œuvre,  réussis à capturer la fugacité de l’instant en retranscrivant le réel pour mieux témoigner d’une culture, d’une société de la manière la plus fidèle possible (en l’occurrence, les états-unis). Son œuvre est unique et intemporelle : aujourd’hui encore, lorsque l’on feuillète cet ouvrage, on reconnait instantanément le lieu, les habitants, l’ambiance.

Continuer la lecture de L’homme qui venait d’ailleurs