Archives pour l'étiquette Perception

À quoi ressemble réellement le monde ?

Marshall McLuhan, intellectuel et professeur du XXème siècle, émet la théorie des médias. Son postulat fondamental repose sur la notion de l’équilibre des sens, équilibre qui serait présent chez l’enfant comme chez le primitif, mais que les technologies et l’éducation perturbent, en donnant la primauté à la vue dans l’école traditionnelle, puis à l’ouïe depuis l’apparition de la radio et, enfin, au système nerveux central depuis l’arrivée de la télévision. Il va même plus loin. Selon lui, les média connaissent une hiérarchisation en fonction de l’ampleur des effets qu’ils ont sur le public. Avec la technologie de l’électricité, « nous approchons rapidement de la phase finale des prolongements de l’homme : la simulation technologique de la conscience. Dans cette phase, le processus créateur de la connaissance s’étendra collectivement à l’ensemble de la société humaine, tout comme nous avons déjà, par le truchement des divers média, prolongé nos sens et notre système nerveux. »

Continuer la lecture de À quoi ressemble réellement le monde ?

Mitchel, Définissons l’image

Né en 1942, William John Thomas Mitchell est un philosophe américain, influencé notemment par Marx, Freud, ou moins classiquement, Derrida.

Dans son ouvrage : Iconologie : Image, texte, idéologie (1986), il développe une définition de l’image, où il affirme que le concept d’image peut être divisé en plusieurs sortes d’images, comme dans une sorte de famille d’images. Chaque définition en devient même une discipline intellectuelle :

L’image graphique : elle représente l’image au sens le plus simple, physique, spécialement dans l’art (comme une peinture de paysage par exemple :

peinture-avez-dit-peinture-peinture-passion_278376

De [http://www.linternaute.com/sortir/temoignage/temoignage/252144/peinture-vous-avez-dit-peinture/]

L’image physique ou optique : Elle représente l’image numérique.

20120818123722-79c3c1fc

L’image mentale : Elle représente le phantasme (représentation ravivée par l’imagination sans la source de cette idée), Psyché, les images que nous avons en souvenir de choses non présentes dans notre champs de vision.

L’image Perceptuelle : Elle, elle représente les données sensorielles, apparences des choses, les différentes « formes sensibles », associées à un objet, comme la douceur de la soie.

Enfin, L’image Verbale : Elle représente les métaphores, descriptions imagées, peut avoir beaucoup de sens (facilement visualisable : Table), ou alors aucun (Liberté). Dans ce dernier cas, elle sera associée à des concepts, eux-même représentés inconsciemment par des objets : Le concept de justice associé à la balance, par exemple.

Mitchell a défini des notions nouvelles, qui ont permis la réflexion autour des concepts. Personnellement, je trouve que c’est l’image verbale qui fait le plus de sens.