Archives pour l'étiquette poids des mots

Le poids des mots sur la conscience

J’ai choisi de faire ce billet sur Pierre Bourdieu car cela à un rapport avec un travail sur Ferdinand de Saussure et la sémiologie.

En effet, son emploi d’un grand jargon et de néologismes, Pierre Bourdieu, dans « Questions de sociologie », défend l’utilisation d’un vocabulaire et d’une syntaxe complexes : un langage spécifique et approprié est nécessaire pour être distinct, et rompre avec les « automatismes de la pensée ».

Les sciences sociales utilisent la langue ordinaire comme un outil : elles doivent donc modifier cette langue, en ce qu’elle transmet, dans son vocabulaire, des représentations et des visions non scientifiques de la société. Il note également que cette exigence d’accessibilité n’est demandée qu’à la sociologie, et non à d’autres disciplines comme la philosophie ou la physique.

Pierre Bourdieu insiste sur le poids des mots et leur signification, sans leur bonne utilisation nous vivons dans un monde approximatif. Si nous n’utilisons pas la bonne syntaxe où le bon vocabulaire, nous faisons passer un mauvais message que le conscience seul pourra regretter.