Archives pour l'étiquette Pornographie

La pornographie biaise notre perception

Le mot pornographie est apparu au siècle des lumières, il désignait les études concernant la prostitution. Une immense industrie de consommation de pornographie a vue le jour grâce à l’apparition des cassettes vidéos, des DVD et d’internet. Les films pornographiques  sont aujourd’hui très populaires sur internet et sont définis comme étant des objets de divertissements qui ont pour finalité la masturbation.

Jean Baudrillard est un philosophe, poète et sociologue Français né en 1929 et mort en 2007. Il est à l’origine de la French Théorie appropriée par les USA dans les années 1970.  Il publie en 1981 «  simulacres et simulation  » dans lequel il émet des hypothèses saugrenues pour faire réfléchir.

Avec la métaphore de la carte  » Le territoire ne précède plus la carte ni ne lui survit. C’est désormais la carte qui précède le territoire – précession des simulacres –, c’est elle qui engendre le territoire « , Il explique que l’imaginaire a prit le pas sur le réel avec la simulation et de ce fait l’homme ne parvient plus à faire la distinction entre les deux. Tout est mis sur le même plan, l’homme vit désormais dans « L’hyperéel. »

Pour en revenir à la pornographie, des études scientifiques actuelles ont démontrées que l’utilisation excessive de cette pratique modifie la perception du spectateur dans ses relations sexuelles. Lors d’une relation sexuelle, la personne va faire appel à une imagerie « pornographique » lors de l’acte. Par conséquent cela lui rend plus difficile d’être pleinement présent avec son/sa partenaire, comme si la personne faisait l’amour tout en regardant  la télévision.

La pornographie étant un média comme un autre, modifie notre perception du monde et influence notre comportement.

Pour reprendre l’analyse de Jean Baudrillard de l’hyperréel, nous pourrions formuler les choses ainsi : La pornographie produit une vision hyperéelle des relations sexuelles.

La représentation hyperéelle/pornographique aurait donc une influence plus importante que la réalité par l’expérience.