Archives pour l'étiquette société médiatisée

Mc Luhan, visionnaire ou penseur controversé des temps modernes

Figure emblématique de la communication de masse dès les années 60, son analyse révolutionnaire et atypique sur les médias de masse vont faire de lui un des plus grands penseurs du XXème siècle du domaine.
En effet le sociologue canadien va notamment étudier l’incidence des moyens de diffusion sur notre société. « The medium is the message », fameuse phrase qui retrace son étude plus expérimentale et intuitive sur le lien entre le contenu et le canal qui l’achemine. Selon lui le média a plus d’influence sur nous que le message en lui même.

Plus tard dans ses expérimentations, Mcluhan théorisera la pensée et conscience humaine reliées par des audioprothèses. Il voit un système formé de câbles biomécaniques reliant l’homme aux machines (plus spécifiquement aux ordinateurs). Une pensée destructurée pour cette époque vous me direz. Lui appelle ça Village Global.
Mc Luhan voyait une société ou l’ère technologique serait déterminante pour créer des bases utopiques.

Steven Spileberg dans Minority Report explore un peu ce point de vue je trouve. Dans un futur cyberpunk, en 2054 une unité d’élite « Précrime » réussit à éradiquer la criminalité grâce aux prémonitions des précogs, êtres humains en état de stase reliés aux machines de décryptage du système.
Est ce le système qui devient utopique ou les résultats obtenus ? Bonne question, puisque ici la déontologie du traitement de ces humains est outrepassée et la faille du système faisant de Tom Cruise un futur meurtrier révèle les failles et accentue sur un idéologie dystopique. L’homme se distingue des autres espèces vivantes sur Terre pour ressentir des émotions, bonnes ou dangereuses. Vouloir contrôler une société de telle sorte ou l’égalité est primaire repartirais sur des bases de recherche d’un pouvoir plus important pour certains et donc l’utopie s’oublie dans les fondements de la dystopie.

Mc Luhan a eu un impact et non des moindres dans le domaine des études médiatiques. Malheureusement, ses recherches ont souvent été controversées et le chercheur se perd dans les limbes de la société visuelle qu’est la nôtre, ses arguments Mclunatisme ne sont que superstitions et l’imagination d’un chercheur dérangé pour beaucoup de spécialistes du champ d’étude.