Archives pour l'étiquette sportifs

hiérarchisation dans le sport

Marshall Mc Luhan est un chercheur canadien, il a fait des études d’ingénieur puis littéraires aux Etats unis et en Europe. Il a donc un diplôme hybride.

C’est le premier à avoir perçu avec des sortes de prédictions, les réalités qui nous touchent aujourd’hui notamment un asservissement médiatique mais aussi l’avènement des nouveaux médias issus des nouvelles technologies.

Dans l’ouvrage « Pour comprendre les médias » écrit en 1964, Mc Luhan va établir le concept du déterminisme technologique sur les modes de communication en exposant l’impact des médias, qui se mesure à l’échelle collective et individuelle, en ce qu’ils influent sur le plan historique, culturel mais aussi personnel.

Il va exposer la thèse suivante : Les médias nous renseignent sur l’homme social en ce qu’ils contribuent à le déterminer, à l’image d’une « prothèse de l’œil, de la main, de l’oreille, et au-delà du système nerveux ».

VX4Sb
coureur du marathon avec cette phrase déjà présente

Lors du départ du marathon de Paris 2016, qui c’est déroulé en avril dernier, un marathonien français a couru les premiers 600 mètres en tête, devant les kenyans. Cet acte anodin, a pour le moins perturbé les journalistes sportifs car ils l’ont jugé comme étant antisportif, déconcentrant les coureurs professionnels.

On peut voir par cet exemple qu’une certaine hiérarchie c’est instaurer, les medias auraient choisi qu’une partie des concurrents, qui sont capable de prouesse technique, physique, ne doivent pas être « déranger » par les autres coureurs. Et par ce fait qu’ils soient intouchables dans le sens ou c’est une élite sportive professionnel cela donnerais un certain droit aux commentateurs de s’insurger contre un autre coureur.

f7f2e

On peut aussi prendre l’exemple du coureur cycliste : Peter Sagan qui malgré ces bons résultats et son statut de champion du monde, n’a pas la présence médiatique de ces pairs, les medias pour le moins français, France television, ne l’interviewent que très rarement. On peut voir ici un autre exemple d’asservissement médiatique puisse qu’ils choisissent, jugent que ce coureur par son attitude puisqu’il amuse le public par des acrobaties (roue arrière, montée et descente de marches d’escalier) que l’amusement créé n’est pas sérieux et ne respecte pas ce sport, ils ne montrent donc que peu d’images de ce dernier.