Archives pour l'étiquette suaire de turin

La Passion de l’Image

Walter Benjamin, dans son ouvrage L’oeuvre d’art à l’ère de la reproductibilité technique, observait que la véritable œuvre d’art était caractérisée par son rapport avec le divin, le sacré. Avant les techniques de reproduction des œuvres (imprimerie, phonographe, cinématographe, numérique), l’oeuvre d’art renfermait un mystère.

La tradition chrétienne orthodoxe a toujours considéré que l’image pouvait être la manifestation du divin : c’est selon cette tradition le cas des Icônes, qu’il est permis d’adorer et de prier. Les grecs orthodoxes parlent d’images acheiropoïète, c’est-à-dire une image « non faite de main d’homme ».

Comment ne pas songer au Suaire de Turin, à cette image énigmatique qui a littéralement été mise à l’épreuve des machines de « l’ère de la reproductibilité technique » dont parle Benjamin ? Il s’agirait de l’image d’un homme ayant subi des tortures épouvantables.

Le Suaire de Turin
Le Suaire de Turin

Une chose est certaine, cette image a aujourd’hui enduré patiemment les épreuves de notre époque : photographiée, scannée, passée au laser et aux tests chimiques, adorée par certains, méprisée par d’autres, traitée de faux… Car aujourd’hui on ne crucifie plus les hommes, on crucifie les images.