Archives pour l'étiquette totalitaire

Tolérance répressive, toujours est-elle ?

tolrance

C’est le nom d’un essai rédigée par Herbert Marcuse en 1965. En effet le titre est clair et parle donc de tolérance et de répression. Mais qu’est-ce que la tolérance répressive politique ? La réponse à cette question peu être de même clairement formulée : c’est une démocratie totalitaire.

La violence et la répression sont adoptées, pratiquées et défendues aussi bien par les gouvernements démocratiques qu’autoritaire. Leur tolérance n’est que formelle et permet à la société de laisser croire qu’elle offre des libertés comme celles de se rassembler, de penser, de s’exprimer, etc… mais ceci n’est bien qu’une illusion. Les gouvernements ne tolèrent que ce qui ne tolère pas l’action révolutionnaire ; La tolérance est étendue à des politiques, des états et des modes de comportement qui ne devraient pas être tolérés parce qu’ils font obstacle au changement tout simplement. La répression y est finalement totale.

Un exemple concret s’est produit du vivant de Herbert Marcuse et qui a radicalement changé son rythme de vie. Selon lui, c’est la tolérance répressive qui a autorisé la prise du pouvoir par le parti nazi en Allemagne. Cette sorte de tolérance renforce la tyrannie de la majorité d’un parti contre laquelle se sont élevés les libéraux authentiques.

En France à aujourd’hui, lorsque l’on dispose d’une démocratie démocratique bien assise ; faudrait-il se poser la question de savoir si la tolérance répressive règne ? La réponse est toujours claire. La France rentre doucement dans la description…